Ford Genk: "Pilule amère pour toute la région"

24/10/12 à 10:43 - Mise à jour à 10:43

Source: Trends-Tendances

(Belga) "La fermeture de l'usine de Ford Genk en 2014 est scandaleuse, injuste, et une pilule amère pour toute la région, et en particulier pour les travailleurs concernés et leurs familles", a réagi le syndicat chrétien ACV-CSC Metea mercredi dans un communiqué de presse.

Ford Genk: "Pilule amère pour toute la région"

"Des milliers d'emplois sont tués. L'impact sur les fournisseurs est incalculable", ajoute-t-il. Le syndicat chrétien compare la situation de Ford Genk au dossier d'Opel d'il y a quelques années. "La comparaison est affligeante: tout le monde a fourni des efforts pour redresser l'usine Ford. Et Ford ne ferme pas en raison d'un problème de compétitivité. L'assemblage des voitures en Belgique présente des avantages significatifs par rapport aux concurrents voisins", soutient l'ACV-CSC Metea. Le syndicat souligne que les travailleurs "qui viennent d'être mis à la porte" étaient pourtant motivés et bien formés. Il demande aux gouvernements flamand et fédéral d'assurer un avenir à cette entreprise. Ford a annoncé mercredi lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire que l'usine de Genk fermera en 2014. Elle emploie environ 4.300 personnes. (VIM)

Nos partenaires