Ford Genk - La direction européenne de Ford se rend jeudi à Genk

28/11/12 à 17:56 - Mise à jour à 17:56

Source: Trends-Tendances

(Belga) La direction européenne de Ford se réunira pour la première fois jeudi matin avec les syndicats de l'usine de Genk pour aborder les plans de fermeture. Le déblocage des véhicules terminés qui se trouvent sur le parking de Ford est l'un des points les plus importants figurant à l'agenda.

Ford Genk - La direction européenne de Ford se rend jeudi à Genk

Dans le cadre de la loi Renault, une phase d'information et de consultation doit précéder la décision définitive de fermer l'usine. Celle-ci est à présent lancée. Les syndicats ont accédé à la demande de la direction européenne d'organiser la réunion en dehors de l'usine pour garantir sa sécurité. Le CEO Stephen Odell ne viendra pas à Genk en personne, mais envoie ses deux adjoints, Jeff Wood (production) et Nick Caton (ressources humaines). Le déblocage des milliers de véhicules achevés, qui se trouvent sur le parking de l'usine, est l'un des principaux points à l'ordre du jour. Les travailleurs ont maintenu les portes de l'usine fermées, de sorte à pouvoir utiliser les voitures comme monnaie d'échange et formuler davantage d'exigences lors des négociations. Ford souhaite débloquer les véhicules le plus vite possible, afin que les clients ne doivent plus attendre trop longtemps et que des revenus puissent être engrangés. Ford doit en effet payer les pièces aux fournisseurs. En outre, la production des quatre jours de travail restants du mois de décembre va dépasser la capacité du parking et une solution doit donc être trouvée. Si ces journées de travail doivent être supprimées en raison d'une surcapacité des terrains de parking, les travailleurs risquent de comptabiliser un nombre insuffisant de jours de travail pour pouvoir encore toucher le chômage technique. (PVO)

Nos partenaires