Ford Genk - Des fournisseurs qui ne peuvent bénéficier du plan social menacent de passer à l'action

18/03/13 à 22:55 - Mise à jour à 22:55

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les syndicats d'un certain nombre de fournisseurs de Ford Genk, qui ne livrent pas directement à l'entreprise mais doivent supprimer du personnel à la suite de la fermeture annoncée de l'usine, menacent de mener des actions car les travailleurs ne peuvent bénéficier d'un plan social, comme c'est le cas chez Ford et les sous-traitants directs.

Une société telle que Ford a des centaines de fournisseurs, qui chacun à leur tour est frappé par la fermeture de l'usine de Genk. Excepté les quatre fournisseurs principaux, qui sont considérés comme essentiels car ils livrent des pièces détachées directement à Ford Genk, les travailleurs des autres entreprises ne peuvent compter sur un plan social ou une prime de fermeture liée à Ford. Il y a parmi ces entreprises de grosses sociétés comme Kautex Textron (citernes de carburant), Zender Industrie (pare-chocs), Facil (matériaux de fixation) ou des sociétés de services comme ISS (nettoyage). L'inégalité avec les travailleurs des autres fournisseurs entraîne beaucoup de mécontentement parmi le personnel et fait peser des menaces d'actions. Le personnel externe de maintenance serait ainsi prêt à mener des actions de grève. (471)

Nos partenaires