Ford Genk à l'arrêt en raison d'une grève chez CSG

07/02/13 à 07:53 - Mise à jour à 07:53

Source: Trends-Tendances

(Belga) En raison d'une grève chez Conveyor Services Genk (CSG), une petite entreprise en charge du transport des marchandises entre les fournisseurs et Ford Genk, la production est à l'arrêt jeudi matin depuis 6 heures.

Ford Genk à l'arrêt en raison d'une grève chez CSG

Conveyor Services Genk (CSG) emploie 10 personnes, qui sont responsables du bon fonctionnement du convoyeur à bande, un dispositif de transport permettant le déplacement de marchandises 'just-in-time' des composants produits par les principaux fournisseurs vers l'usine de Ford Genk. CSG est détenue pour moitié par Fabricom (GDF Suez) et pour l'autre moitié par l'allemand Eisenmann. En raison de la petite taille de la société, le personnel n'a pratiquement pas été impliqué dans les négociations sociales entre les syndicats et la direction des entreprises pour qui travaille CSG. Leur rôle est pourtant crucial. De ce fait, l'ensemble du système d'approvisionnement est bloqué. Lors d'une réunion du conseil d'administration de CSG mercredi soir, le personnel a estimé qu'on ne lui apportait pas suffisamment de garanties si Ford Genk fermait. Il considère la prime de départ proposée beaucoup trop faible. C'est pourquoi il mène une grève spontanée qui paralyse l'ensemble du site. (PVO)

Nos partenaires