Fin de l'occupation d'une usine Goodyear dans le nord de la France

23/01/14 à 10:39 - Mise à jour à 10:39

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les salariés qui occupaient depuis le début janvier une usine de pneumatiques Goodyear dans le nord de la France ont mis fin mercredi soir à leur mouvement après un accord entre la direction et les syndicats, a-t-on appris jeudi de source officielle.

Fin de l'occupation d'une usine Goodyear dans le nord de la France

Cet accord ouvre la voie à la fermeture de l'usine d'Amiens-Nord, annoncée il y a un an, et à une reprise de l'activité de production de pneus agricoles par l'américain Titan. L'occupation de l'usine avait été décidée début janvier par les salariés qui avaient séquestré pendant 30 heures deux cadres de l'entreprise. L'évacuation était l'une des conditions posées par la direction de Goodyear Dunlop Tires France (GDTF) dans l'accord de fin de conflit qui prévoit notamment un triplement des indemnités de licenciement pour les 1.173 salariés du site. Selon le ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg, l'offre de reprise du groupe Titan "assure le maintien de 333 emplois durant 4 ans et un niveau d'investissement important sur le site". Le PDG de Titan International, Maurice Taylor, a assuré jeudi sur la radio RTL qu'il était toujours partant pour investir à Amiens-Nord mais qu'il n'avait "aucune nouvelle" de M. Montebourg, de Goodyear ou des syndicats. Il a affirmé que son projet était de "redémarrer l'usine" mais qu'avant, il fallait "déterminer de quoi on va parler avec Goodyear". (Belga)

Nos partenaires