Fermeture de Doel 4 - "La situation est sérieuse"

14/08/14 à 17:54 - Mise à jour à 17:54

Source: Trends-Tendances

(Belga) Elia, le gestionnaire du réseau haute-tension, a qualifié, jeudi, la situation de "sérieuse" quant à l'approvisionnement en énergie en Belgique. "A court terme, nous ne prévoyons pas de problèmes", a expliqué Barbara Verhaegen. Mais, un temps plus froid pourrait causer une pénurie d'électricité. La porte-parole d'Elia réagissait à la fermeture de la centrale Doel 4 jusqu'à la fin de l'année. Actuellement, la moitié du parc nucléaire belge est à l'arrêt. "Des problèmes menacent à partir de la fin octobre, début novembre", a-t-elle ajouté.

Si la situation est prise au sérieux, ce n'est pas un sentiment de panique qui prévaut chez le gestionnaire du réseau haute tension. "Elia va se concerter avec les différentes autorités impliquées sur les étapes à venir", a encore souligné Mme Verhaegen. Selon elle, certaines mesures peuvent être prises pour optimaliser le réseau, "par exemple en retardant des entretiens". "Attendons de voir ce qu'il va advenir de Doel 3 et de Tihange 2", a-t-elle poursuivi. Les deux réacteurs d'une capacité d'environ 2.000 MW, sont à l'arrêt depuis le printemps en raison d'une enquête approfondie sur des micro-fissures. Une nouvelle évaluation doit être effectuée en automne. Une extension du parc de production belge n'est pas possible à court terme, selon Elia. On travaille toutefois à élaborer une réserve stratégique qui ne pourra pas être utilisée avant le 1er novembre. "Il s'agit de 850 MW", a indiqué la porte-parole. Une sensibilisation du public pourrait aussi faire partie des mesures mises en place pour faire baisser la consommation électrique. En cas extrême, un plan de délestage pourrait aussi être appliqué. Mais Elia n'a donné aucun détails sur ce type de mesure "qui relève du gouvernement". (Belga)

Nos partenaires