Un bijou de petite entreprise

13/11/13 à 13:52 - Mise à jour à 13:52

Source: Trends-Tendances

Diamko travaille pour les carrières, les tailleurs de pierre, l'industrie du verre, du carrelage ou des réfractaires, la construction, les travaux publics, l'automobile... La petite entreprise conçoit et fabrique sur mesure des forets, des fraises, des meules, des rouleaux ou des disques de découpe. Le point commun : le diamant. Pas le Koh-i Nor, mais de tout petits grains.

Un bijou de petite entreprise

"Je viens de recevoir ma première commande d'Inde", se réjouit le patron homme-orchestre de Diamko. La société, déjà bien connue à l'étranger (elle travaille à 60 % pour l'exportation), est pourtant jeune : elle a été fondée en 2009, mais a succédé à une très ancienne société gembloutoise dans laquelle Aimé Mukendi a fait ses classes. Diamko travaille pour des géants comme AGC Glass, leader mondial du verre plat, qui possède des installations au Brésil, en Inde, etc., ou encore pour NGK (bougies ou pots catalytiques pour l'automobile). Les usines wallonnes de ces multinationales font circuler cette réputation dans le monde.

La souplesse de la société et son inventivité y sont aussi pour quelque chose. Aimé Mukendi a par exemple mis au point un foret de contournage qui, monté sur des machines à commande numérique, permet de faire le plus gros du travail des artisans qui restaurent, pierre par pierre, des monuments historiques (dont le château de Versailles). Il vient également d'obtenir une commande du CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire), à la frontière franco-suisse, pour la construction de chambres à vide. C'est là qu'a été démontrée l'existence du fameux boson qui a valu le Prix Nobel 2013 au Belge François Englert.

La petite entreprise ne craint plus trop la crise. Elle a bien sûr été affectée par le ralentissement général dans la construction, mais surtout par une concurrence, chinoise principalement, dans son métier précis. "Mais aujourd'hui, les clients, et les distributeurs, ont fait leur calcul et sont revenus : au final, la qualité revient moins cher."

MICHEL DELWICHE

Nos partenaires