"Sans l'e-commerce, on peut fermer la boutique"

01/09/17 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Source: Trends-Tendances

Deldo est le plus grand grossiste de pneus de Belgique. La société a été créée à la suite du mariage de Jozef Delcroix avec Paula Donckers, fille d'un marchand anversois de pneus pour voiture.

"Sans l'e-commerce, on peut fermer la boutique"

Philip Delcroix, Paula Donckers, Jozef Delcroix et Katleen Delcroix © -

Sous l'impulsion de la deuxième génération, représentée par le directeur général Philip Delcroix et la CFO Kathleen Delcroix, Deldo s'est lancée dans l'e-commerce. Ainsi, depuis 2002, elle possède un site de vente, remanié de fond en comble en 2012 et en 2017.

L'entreprise y offre toute sa gamme de pneus en ligne. La cyberboutique, conçue comme une alternative à la procédure de commande classique, facilite la vente aux clients situés par exemple à Hong Kong, Singapour ou Dubaï.

Par ailleurs, Deldo est actif sur les plateformes externes d'achat et de vente qui font fureur, surtout en Allemagne. "Tous les garages, petits, moyens et grands, s'y fournissent, indique Philip Delcroix. Il s'agit par définition de petits achats. La transparence des prix suscite une âpre concurrence. Mais c'est une activité importante où nous pouvons jouer un rôle parce que nous avons beaucoup de stock."

Deldo est également actif sur les plateformes de consommateurs, fût-ce par l'intermédiaire de partenaires. Par ailleurs, il crée aussi des sites de vente pour des tiers.

"La famille a misé trop tard sur l'automatisation et les logiciels, admet Philip Delcroix. Au début du siècle, nous avons raté quelques occasions, mais nous les avons saisies depuis lors. En témoigne notre chiffre d'affaires de 313 millions d'euros en 2016. Comme le pouvoir de décision est aux mains de quelques personnes, nous pouvons embrayer rapidement. Et nous continuons à travailler dans le cadre d'une structure assez plane."

Les concurrents peuvent tout aussi bien jouer l'atout de la rapidité des livraisons, par exemple. C'est pourquoi Deldo mise sur la convivialité des sites de vente et la fluidité des flux de données. "Parallèlement à l'e-commerce, nous avons encore nos propres marques qui génèrent de la croissance, détaille le directeur général. Malgré cela, le commerce en ligne est devenu capital. Si notre site de vente ne devait pas fonctionner pendant un mois, nous devrions fermer la boutique. Le numérique a déjà chamboulé beaucoup de secteurs et cela devrait continuer. Chaque entreprise familiale devra un jour faire le pas du numérique."

Nos partenaires