Restructuration des services marketing et commercial chez Stassen

18/08/14 à 17:04 - Mise à jour à 17:04

Source: Trends-Tendances

L'entreprise Stassen, rachetée par Heineken, entreprise brassicole, en 2012 à Philippe Stassen, a dû restructurer ses services marketing et commercial à la suite de la revente le 30 juin dernier au même Philippe Stassen des marques non-cidres dont Kidibul. Six emplois sont finalement passés à la trappe, a indiqué lundi la porte-parole de l'entreprise. Ces pertes d'emplois s'ajoutent au transfert de six cadres et commerciaux qui ont suivi Philippe Stassen dans sa nouvelle société.

Restructuration des services marketing et commercial chez Stassen

© BELGA

Quatre membres du service commercial et deux employés du marketing ont donc été licenciés à la suite du rachat à Heineken, par Philippe Stassen, des marques non-cidres. La moitié de ces travailleurs a par ailleurs déjà retrouvé de l'emploi, précise Géraldine Bauvin, la porte-parole de Stassen.

L'entreprise aubeloise, qui s'est fortement développée ses 25 dernières années, a enregistré l'engagement d'une trentaine de collaborateurs supplémentaires depuis 2008, période à laquelle la société est revenue dans le giron familial avant sa revente en 2012 à Heineken.

Stassen compte aujourd'hui 67 ouvriers et 58 employés et "les effectifs devraient encore augmenter dans les prochains mois grâce aux divers projets actuellement en cours de réflexion", explique-t-on chez Stassen.

Le géant brassicole hollandais a décidé de recentrer son activité aubeloise autour du cidre. Le centre de recherche et développement, devenu Centre d'Innovation Cidre de Heineken, restera basé à Aubel et gérera les nombreux projets d'innovation qui sont à l'agenda pour le futur, avait d'ailleurs assuré la société Stassen le 30 juin dernier dans un communiqué.

En savoir plus sur:

Nos partenaires