L'empire familial Feil miné par un conflit

25/09/13 à 10:07 - Mise à jour à 10:07

Source: Trends-Tendances

Des rivalités familiales risque de déchirer l'une des plus grandes entreprises familiales des États-Unis.

L'empire familial Feil miné par un conflit

© feilorg.com

Louis Feil a démarré ses activités immobilières à New York juste après la Deuxième guerre mondiale, en 1949. Lorsqu'il est décédé en 1999, la valeur de son entreprise a été estimée à 250 millions de dollars. Feil avait désigné son fils comme son seul successeur. Sa femme Gertrude avait tenté d'aplanir les tensions entre leurs quatre enfants. Cependant, lorsqu'elle est décédée à son tour en 2006, le conflit a éclaté de plus belle.

Le conflit entre Jeffrey et ses trois soeurs, qui ne jouent pas de rôle important dans l'entreprise familiale estimée aujourd'hui à 7 milliards de dollars, tourne autant autour de la direction de l'entreprise qu'autour de l'argent. Les trois soeurs actionnaires contestent certains achats ou dons projetés par Jeffrey Feil.

Pas les moyens de payer les droits de succession

Les protagonistes ne sont plus tout jeunes. Jeffrey a 66 ans et ses soeurs ont entre 69 et 75 ans. Les dames reprochent à leur frère de les léser financièrement. Chaque année, elles reçoivent 300.000 dollars en moyenne - ce qu'elles ne contestent pas mais en plus le holding familial leur aurait payé toutes sortes de participations aux bénéfices et indemnités séparées, ce qu'elles démentent.
Selon les soeurs, Jeffrey les lèse financièrement pour les empêcher de lui racheter l'affaire. En outre, elles prétendent que leurs enfants n'auront pas les moyens de payer les droits de succession sur leur futur héritage.

Pas moins de quatre tribunaux, dont trois à New York, interviennent dans le conflit, qui est suivi comme un feuilleton.

En savoir plus sur:

Nos partenaires