Delhaize: certains travailleurs perdront jusqu'à 2.000 euros bruts/an

16/10/14 à 10:48 - Mise à jour à 11:04

Source: Belga

Voici plusieurs mois que l'enseigne au Lion est au sommet de l'actualité sociale, depuis l'annonce par la direction de la fermeture de 14 magasins sous gestion propre et surtout le licenciement de 2500 de ses collaborateurs.

Delhaize: certains travailleurs perdront jusqu'à 2.000 euros bruts/an

/ © Belga

Cette fois-ci, ce sont les collaborateurs des dépôts de Zellik et de Ninove qui ont décidé de se croiser les bras. La raison ? Les syndicats ont appris hier que l'effort prévu sur les seuls salaires et primes des travailleurs du groupe atteindrait 12,5 millions d'euros sur ce total de 80 millions d'euros d'économies encore à réaliser (et hors fermeture de ces 14 magasins).

"La direction demande un effort sur la rémunération poche, sur le pouvoir d'achat des travailleurs qui sont par ailleurs les premiers clients de Delhaize. Les mesures demandées s'apparentent à des régressions sociales énormes, c'est inacceptable. Et cela s'ajoute aux mesures annoncées par le gouvernement fédéral, comme un saut d'index", a déclaré à l'agence Belga Delphine Latawiec, de la CNE, à l'issue du conseil d'entreprise de mercredi. Pour la responsable syndicale, "ce n'est plus une atmosphère électrique mais atomique" qui règne au sein du conseil d'entreprise.

90 euros de salaire en moins par mois

Et c'est bien pour protester contre les économies, que la direction souhaite réaliser sur le volet salarial, que le personnel des dépôts de Delhaize à Zellik et Ninove ont arrêté le travail jeudi matin. Le mouvement perturbera l'approvisionnement des magasins, a souligné Delphine Latawiec. D'autres perturbations, plus nombreuses selon les syndicats, sont déjà prévues pour la journée de vendredi.

"La direction de Delhaize a annoncé clairement ses intentions en matière de régressions sociales: on parle de diminuer les salaires de 90 euros brut par mois, de geler les annales barémiques et de limiter celles-ci dans le temps, supprimer des primes, etc!", souligne le communiqué de presse du front commun syndical. Si on ajoute cela aux mesures prévues dans la déclaration gouvernementale, la perte s'élèverait pour certains travailleurs, selon les calculs des syndicats, à 2000 euros bruts/an.

Pour le front commun syndical, il s'agit d'une véritable déclaration de guerre.

Retrouvez ici la liste des magasins et dépôts Delhaize fermés

En savoir plus sur:

Nos partenaires