Comment valoriser une entreprise familiale?

13/10/14 à 16:59 - Mise à jour à 10/12/14 à 16:31

Source: Trends-Tendances

Relisez notre chat sur "Comment valoriser une entreprise familiale?".

Comment valoriser une entreprise familiale?

© pg

La valorisation d'une entreprise dans la cadre d'une cession ou d'une vente n'est pas une science exacte.

Des bibliothèques entières pourraient être remplies d'ouvrages consacrés à la valorisation des entreprises. Et bien qu'il y ait autant de formules de calcul que d'entreprises, retenons que trois méthodes de valorisation sont communément utilisées par les professionnels:

• la valorisation sur base de l'actif réévaluée ;

• la valorisation par actualisation des cash flows futurs (ou discounted cash flows) ;

• la valorisation sur base de multiples de marché ou de transactionsLaquelle de ces méthodes choisir ? C'est toute la difficulté de l'exercice.

Sébastien Paulet répond à vos questions sur ce sujet :

Quelles sont les choses pratiques qui peuvent être mises en place pour valoriser ma PME ?

Bonjour Anne, certainement disposer d'une valeur de marché à jour des actifs immobilisés de la société, "nettoyer" les actifs et passifs circulants (créances douteuses, dettes et provisions à acter) ; disposer d'un business plan pour valoriser l'entreprise sur base de l'actualisation de ses cash flows futurs ... voilà déjà quelques pistes non exhaustives

En période de crise, est-ce le bon moment, en termes de valeur, pour vendre sa société ?

Les méthodes de valorisation utilisées s'appuient majoritairement sur les rendements et les cash flows de l'entreprise, dès lors si ceux-ci sont sous pression, il est peut-être préférable de patienter. La récurrence et la stabilité des cash flows générés et attendus sont en effet des éléments importants pour un repreneur qui généralement finance son acquisition sur une durée de 5 à 7 ans. Ceci étant, les cours boursiers des sociétés cotées sont actuellement porteurs, ce qui se reflète au niveau des multiples de marché avec pour conséquence un impact favorable sur la valorisation des PME sur base de cette méthode.

On m'a parlé du "goodwill" : quels sont les éléments concrets qui sont pris en compte dans cette valeur intangible et comment en augmenter la valeur ? Est-ce simplement de la négociation ?

Le goodwill peut-être défini simplement comme la différence entre le prix payé pour les actions d'une entreprise et la valeur des fonds propres de celle-ci ; donc le niveau de goodwill dépend en partie de la négociation qui touche au prix payé pour les actions de l'entreprise puisqu'il représente la survaleur perçue (payée) par le vendeur (l'acheteur).

Donc rien de "spécial" à faire, à part bien négocier?

Le prix et le cas échéant le goodwill payé par l'acquéreur va notamment dépendre de la qualité de l'entreprise : positionnement concurrentiel dans son secteur, qualité du portefeuille clients, avantage technologique etc ... il s'agit d'éléments plutôt intangibles mais qui se doivent d'être mis en avant dans la négociation du prix et qui témoignent de la qualité intrinsèque de l'entreprise.

Est-ce qu'acheter de l'espace publicitaire au niveau régional est un investissement rentable pour une entreprise familiale ?

A vrai dire, je ne suis pas en mesure de répondre optimalement à cette question ; l'image et la notoriété d'une entreprise sont certainement des éléments qui contribuent à assoir sa valeur, maintenant il y a sans doute lieu au sein de l'entreprise de suivre et d'examiner les retombées commerciales de cette démarche pub/marketing et si ce type d'investissement porte ou non ses fruits en termes d'évolution du carnet de commandes ou du chiffre d'affaires

J'ai vu que les banques peuvent "aider", conseiller dans la revente d'une PME familiale, mais existe-t-il des structures qui aident à valoriser de ces dernières? en vue d'une vente éventuellement.

Les banques en général et ING en particulier peuvent certainement vous aider et vous accompagner dans la cession éventuelle de votre entreprise ; Chez ING, nos missions d'assistance à la vente incluent évidemment une valorisation de l'entreprise. Il existe par ailleurs sur le marché d'autres professionnels spécialisés en valorisation d'entreprises, notamment les professionnels du chiffre (comptables, réviseurs) qui peuvent vous assister dans cette matière.

Quels sont les indicateurs à particulièrement "soigner" sachant qu'on envisage de vendre l'entreprise familiale d'ici 2 ou 3 ans?

Je répondrais que tous les indicateurs sont à soigner, mais certainement et plus spécifiquement la rentabilité d'exploitation en tenant les coûts sous contrôle, en conservant un outil de production up-to-date et en s'assurant des perspectives de chiffre d'affaires. L'acquéreur s'intéressera tout autant au passé qu'au futur de l'entreprise et à ses perspectives

Justement le chiffre d'affaires ce n'est pas évident à "soigner" avec la période de crise actuelle. C'est pourquoi je parlais d'un laps de temps. qu'a-t-il lieu de faire?

S'il vous est difficile de développer votre chiffre d'affaires en ce moment, essayez alors si cela est possible d'optimiser les couts en travaillant sur les achats et/ou les frais généraux.

Conseillez-vous de vendre quelques actifs "non-stratégiques" dont l'entreprise est propriétaire avant de valoriser la société ? Par exemple, notre firme est propriétaire d'une boutique qui n'est pas du tout liée à notre activité mais "occupe" la femme de mon frère)...

Ces actifs non stratégiques ou non-opérationnels n'influenceront pas la valeur de l'entreprise mais bien la valeur des actions/parts de la société. Dans la perspective d'une transaction de vente des actions/parts d'une entreprise, il est généralement préférable de sortir préalablement ces actifs non opérationnels du périmètre ; il est peu probable que le repreneur s'intéresse à des actifs non liés au core business de l'entreprise.

En savoir plus sur:

Nos partenaires