Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

22/06/12 à 10:33 - Mise à jour à 10:33

Est-il stupide d'investir dans l'immobilier ?

Parler de l'immobilier comme on parle des actions n'a aucun sens. En immobilier, ce qu'il faut faire, c'est raisonner en termes de dossier.

La brique reste un bon placement... surtout comparé aux autres placements actuels. Mais bon, ce n'est pas non plus la panacée. D'abord, la brique peut être envisagée de plusieurs manière, soit pour le rendement, soit pour la plus-value, ou un mix des deux, évidemment.

Généralement, en période de crise, mieux vaut miser sur le rendement locatif. Et là, il faut reconnaître que les rendements actuels ne sont pas toujours extraordinaires. La faute, selon certains, serait imputable aux loyers qui ne seraient pas assez élevés en Belgique, surtout si on les compare aux prix des habitations qui n'ont cessé d'augmenter ces dernières années.

Les personnes qui espèrent un rendement locatif en hausse peuvent éventuellement se consoler en lisant la dernière enquête statistique du réseau d'agences immobilières Century 21. Pour ce réseau, la demande augmentera parce que le statut de locataire indispose les jeunes qui préfèrent acheter, notamment parce que les loyers, selon ces jeunes, sont trop élevés. Comme quoi, selon que vous êtes locateurs pu propriétaires, vous n'avez pas la même vue sur la hauteur des loyers.

Cette hausse de la demande, certains doutent qu'elle se produise. Ils doutent même de la pertinence du raisonnement, vu que l'enquête a été réalisée par un réseau d'agences immobilières et que, donc, ces dernières ont tout intérêt à plaider pour leur chapelle !

Quid de la plus-value sur la brique, me direz-vous ? C'est vrai qu'en 2001 et 2011, la hausse des prix a été de 106 % ! Or, vu la crise et le tour de vis opéré par les banques sur les crédits hypothécaires, certains doutent que la hausse reste aussi soutenue que par le passé. D'autres pensent même que la brique en Belgique est surévaluée, de l'ordre de 20 % pour les uns, de l'ordre de 50 % pour les plus extrémistes !

Au vu de ce que je viens de dire, est-il stupide d'investir dans l'immobilier ? Certainement pas. D'abord, parce que l'immobilier protège au minimum votre capital, ce que ne peuvent pas faire pour le moment les autres placements, que ce soit votre livret d'épargne ou vos actions. Et parce que, quand on parle d'immobilier, cela ne veut rien dire : tout dépend du type de bien et de sa localisation.

Parler de l'immobilier comme on parle des actions n'a aucun sens. En immobilier, ce qu'il faut faire, c'est raisonner en termes de dossier.

Nos partenaires