Espagne: Rajoy assure qu'il demandera de l'aide si les taux restent élevés

26/09/12 à 11:45 - Mise à jour à 11:45

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy assure qu'il demandera l'aide de ses partenaires, "à 100%", si les taux d'intérêt sur la dette espagnole restent durablement élevés.

Espagne: Rajoy assure qu'il demandera de l'aide si les taux restent élevés

Si les taux d'intérêt de la dette de l'Espagne se maintenaient à un niveau "très elevé pendant trop longtemps", mettant en danger l'économie du pays et alourdissant sa dette, "je peux vous assurer à 100% que nous demanderions ce sauvetage", a déclaré M. Rajoy dans un entretien au Wall Street Journal publié mercredi. Il a toutefois précisé qu'il ne pouvait pas se prononcer maintenant sur cette demande d'aide auprès de ses partenaires européens. "Je ne peux pas en parler pour le moment", a-t-il dit, ajoutant qu'il fallait voir si les conditions liées au sauvetage s'avéraient "raisonnables". Les taux des emprunts espagnols sur dix ans se rapprochaient du seuil des 6% mercredi matin sur le marché obligataire, les investisseurs s'inquiétant de la situation du pays où la gronde s'intensifie contre le gouvernement à la veille de la présentation du budget 2013. Le gouvernement espagnol va dévoiler jeudi son budget pour l'an prochain et un nouveau train de mesures, qui comprendra une réduction des possibilités de retraite anticipée et la création d'une autorité fiscale, a également indiqué M. Rajoy. "L'âge de la retraite en Espagne (65 ans) serait raisonnable s'il était réellement appliqué", a estimé le chef du gouvernement espagnol, ajoutant qu'il souhaitait fortement limiter les possibilités de quitter la vie active à 60 ans, comme le font aujourd'hui beaucoup d'Espagnols. Si M. Rajoy a toujours affirmé qu'il ne toucherait pas aux retraites, de nombreux observateurs estiment que sa faible marge de manoeuvre pourrait le contraindre à renoncer à cette promesse électorale. (PVO)

Nos partenaires