Zone euro : Nouvelle dégradation du climat des affaires

01/08/12 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Trends-Tendances

L'activité du secteur manufacturier s'est contractée plus fortement que prévu en juillet dans la zone euro, à son plus bas niveau en trois ans, ce qui laisse penser que la récession va s'accentuer au troisième trimestre dans ce secteur, selon la société Markit.

Zone euro : Nouvelle dégradation du climat des affaires

© Reuters

"La chute du prix du pétrole, la faiblesse de l'euro et les réactions initialement positives après le sommet européen de fin juin n'ont pas empêché une nouvelle dégradation du climat des affaires", souligne Peter Vanden Houte, analyste pour la banque néerlandaise ING.

Le PMI manufacturier s'est établi à 44 points, contre 45,1 le mois précédent, selon une deuxième estimation publiée par le cabinet Markit, qui a revu légèrement à la baisse sa précédente estimation (44,1).

Ce niveau est très inférieur aux attentes des analystes interrogés par DowJones Newswires, qui tablaient sur un indice à 45,1 points.

Lorsque l'indice PMI dépasse 50 points, cela signifie que l'activité progresse, tandis qu'elle se contracte s'il est inférieur à ce seuil.

La situation se dégrade dans quasiment tous les pays de la zone euro couverts par l'enquête. La contraction atteint son plus haut niveau depuis plus de trois ans en Allemagne (43 points) et en France (43,4 points), tandis que la conjoncture en Espagne (42,3 points) et en Grèce (41,9 points) reste encore plus défavorable que dans les autres pays de la zone euro.

Seule exception l'Irlande, qui affiche un PMI à 53,9 points, à un plus haut depuis 15 mois, stimulée par une augmentation des ventes à l'export.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires