Zara : sa stratégie internationale paie plus que jamais

13/06/12 à 11:22 - Mise à jour à 11:22

Source: Trends-Tendances

Le bénéfice d'Inditex (Zara) a bondi de 30 % au premier trimestre, dopé par l'international. Le géant ibère est désormais le leader du chiffres d'affaires et du bénéfice du textile mondial.

Zara : sa stratégie internationale paie plus que jamais

Inditex, n° 1 mondial du textile avec sa marque Zara, continue de profiter de son expansion à l'international. Le groupe espagnol a vu son bénéfice net au premier trimestre (février-avril) grimper de 30 %, à 432 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a, lui, augmenté de 15 %, à 3,416 milliards d'euros, alors que le groupe est désormais présent dans 85 pays dans le monde.


Les chiffres-clés d'Inditex au premier trimestre de 2012

(en millions d'euros)

1Q 2012

1Q 2011

Evolution 11/10

Net sales

3,416

2,960

15%

Gross profit

Gross margin

2,058

60.2%

1,741

58.8%

18%

EBITDA

764

601

27%

EBIT

577

431

34%

Net income

432

332

30%

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a crû de 27 %, à 764 millions. "Sur la période, 91 nouvelles boutiques ont été ouvertes ; le groupe en avait 5.618 à la fin du trimestre, au 30 avril 2012", sous les marques Zara (deux tiers des ventes), Pull & Bear, Bershka ou encore Massimo Dutti, souligne Inditex dans un communiqué publié mercredi.

Inditex : leader mondial du chiffres d'affaires et du bénéfice du secteur textile

Le groupe espagnol, déjà leader mondial du textile en chiffre d'affaires, a dégagé en 2011 le meilleur bénéfice du secteur, doublant son rival suédois H&M grâce à sa stratégie d'expansion internationale, surtout en Asie. Zara, la marque-étendard d'Inditex, ouvrira d'ailleurs sa boutique en ligne en Chine en septembre 2012, précise le communiqué.

Le groupe ibère conserve toutefois une partie de sa production en Espagne, ainsi que toute la partie créative : il prévoit ainsi d'agrandir son siège à Arteixo, en Galice, en ajoutant 70.000 m² aux 90.000 existants. L'opération représente un investissement de 100 millions d'euros et permettra la création de 400 postes de travail.

Inditex fournit également quelques indices sur ses performances au début du deuxième trimestre : "Entre le 1er février et le 10 juin 2012, les ventes en boutiques à taux de change constants ont augmenté de 14 %" sur un an, ce qui laisse augurer un nouveau trimestre de forte croissance.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires