Willy Borsus visite l'OCP, géant du phosphate mondial

26/06/18 à 18:54 - Mise à jour à 18:55

Source: Belga

(Belga) Le ministre-président wallon Willy Borsus (MR), en déplacement pour trois jours au Maroc, a visité, mardi après-midi, le plus important site de l'Office Chérifien des Phosphates (OCP) implanté à Jorf Lasfar, sur le littoral atlantique, à 80 km de Casablanca. Le géant industriel marocain est le premier exportateur mondial de phosphate.

Après avoir revêtu combinaison de travail, casque, lunette et chaussure de sécurité, la délégation wallonne s'est engouffrée sur le site industriel démesuré de l'OCP. Celui-ci est un énorme complexe chimique situé à 17 kms de la tranquille cité balnéaire d'El Jadida. Chaque année, plus de 10 millions de tonnes d'engrais sont fabriquées à partir du phosphate et exportées à partir du port minéralier de Jorf Lasfar, le plus vaste d'Afrique. L'usine produit aussi de l'acide phosphorique et de l'acide phosphorique purifié. L'OCP collabore étroitement avec le groupe wallon Prayon dont il détient d'ailleurs 50% des parts, l'autre moitié est détenue par la Société Régionale d'Investissement de Wallonie (SRIW). Prayon participe d'ailleurs depuis 1996 à une joint-venture sur le site de Jorf Lasfar avec l'OCP et la société Budenheim qui produit de l'acide phosphorique purifié. Ce produit fini est utilisé dans l'industrie alimentaire ou encore dans la pharmacie, détergents etc. Le Maroc détient environ 75% des réserves mondiales de phosphate. (Belga)

Nos partenaires