Whirlpool, devenue victime des droits de douane, change de discours sur les taxes

25/07/18 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Belga

En janvier, Whirlpool saluait les nouveaux tarifs douaniers sur les importations de lave-linge. Moins de sept mois plus tard, le fabricant américain d'appareils électroménagers, devenu une des victimes de la guerre commerciale enclenchée par Donald Trump, a changé de discours.

Whirlpool, devenue victime des droits de douane, change de discours sur les taxes

© BELGA

L'action, elle, a chuté de 31% en Bourse depuis janvier et les assurances contractées par ses créanciers pour se prémunir d'un éventuel défaut sont au plus haut depuis novembre 2016. L'acier constitue plus de la moitié (52,8%) du coût de fabrication d'une machine à laver, contre 10,1% pour la main-d'oeuvre, estime le cabinet IBISWorld.

Pour limiter la casse, la société, comme ses principaux concurrents, augmente ses prix et fait supporter aux consommateurs une part des coûts. En juin, les prix des lave et sèche-linge ont augmenté de 20% sur un an aux Etats-Unis, le plus fort bond en 12 ans, selon le département du Travail.

Nos partenaires