Wall Street termine sans direction une bonne semaine

27/01/17 à 23:20 - Mise à jour à 23:21

Source: Belga

(Belga) Wall Street a marqué une pause vendredi à l'issue d'une bonne semaine, terminant sans tendance une séance marquée par un chiffre décevant de la croissance américaine et des résultats d'entreprises: le Dow Jones a perdu 0,04% mais le Nasdaq a gagné 0,10%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a reculé de 7,13 points à 20.093,78 points alors que le Nasdaq, à dominante technologique, a progressé de 5,61 points à 5.660,78 points, battant un nouveau record. L'indice élargi S&P 500 a concédé 1,99 point, soit 0,09%, à 2.294,69 points. "Le marché reprend un peu son souffle après les récentes hausses mais il continue à évoluer proche de plus hauts", a relevé Peter Cardillo, économiste en chef de First Financial Company, jugeant la séance "mitigée". La Bourse de New York avait battu des records cette semaine, le Dow Jones franchissant mercredi pour la première fois le cap symbolique des 20.000 points. Vendredi, le principal indicateur économique du jour a un peu déçu. La croissance économique a nettement décéléré au quatrième trimestre, s'affichant à 1,9% en rythme annualisé, selon une première estimation. La plupart des analystes faisaient toutefois preuve d'un certain optimiste, attribuant cette contre-performance à une baisse des exportations qui avaient été aidées ponctuellement par des ventes de soja au trimestre précédent. "La bonne nouvelle, c'est qu'à la fois les investissements des entreprises et d'immobilier ont montré des signes de vigueur", s'est félicité Nariman Behravesh de IHS Markit dans une note. Sur l'année 2016, le produit intérieur brut (PIB) de la première économie mondiale n'a progressé que de 1,6%. Par ailleurs, les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont reculé de façon inattendue en décembre, selon le département du Commerce, et le moral des consommateurs a augmenté en janvier, d'après la deuxième estimation de l'Université du Michigan. Les investisseurs gardent toujours un oeil sur la politique américaine, notamment après des tensions avec le Mexique les jours précédents. "Le marché est attentiste et essaie de séparer le bruit et la fumée de ce qui va vraiment être mis en place en matière économique", a estimé Karl Haeling de Landesbank Baden-Württemberg. Le marché obligataire montait. Vers 21H20, le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculait à 2,482%, contre 2,509% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 3,061%, contre 3,089% précédemment. (Belga)

Nos partenaires