Wall Street part indécise en week-end prolongé

25/05/18 à 23:40 - Mise à jour à 23:41

Source: Belga

(Belga) Wall Street a terminé en ordre dispersé vendredi, la chute des cours du pétrole et les incertitudes géopolitiques pesant sur l'humeur des courtiers avant un week-end de trois jours.

Selon les résultats définitifs à la clôture, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a lâché 0,24% à 24.753,09 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 0,13% à 7.433,85 points. L'indice élargi S&P 500 a lâché 0,24% à 2.721,33 points. Sur la semaine, le Dow Jones a avancé de 0,15%, le Nasdaq de 1,08% et le S&P 500 de 0,31%. L'Arabie saoudite et la Russie, qui s'entendent depuis 2017 avec d'autres gros producteurs de pétrole pour limiter l'offre, ont évoqué vendredi une possible hausse de la production dès cet été, faisant chuter les cours du brut et les valeurs du secteur de l'énergie. Regroupées au sein d'un sous-indice du S&P 500, celles-ci ont perdu 2,61%, les majors pétrolières ExxonMobil et Chevron perdant respectivement 1,94% et 3,49%, lanternes rouges de l'indice Dow Jones dont elles sont aussi membres. Cela dit, "l'énergie pèse beaucoup moins qu'avant" à Wall Street d'après Quincy Krosby, stratégiste en chef des marchés chez Prudential Financial, ce secteur représentant seulement 6,17% du total de la capitalisation boursière des 500 plus grosses sociétés cotées américaines selon elle. Plus généralement, "avec les incertitudes géopolitiques liées à la Corée du Nord qui planent, les courtiers ne veulent pas rester investis dans le marché durant le week-end de trois jours qui s'engage", a-t-elle ajouté, Wall Street étant fermée lundi en raison du Memorial Day aux Etats-Unis. Moins de 24 heures après avoir annulé sa rencontre très attendue avec Kim Jong Un, Donald Trump a affiché vendredi son optimisme sur les discussions avec la Corée du Nord, allant même jusqu'à évoquer le possible maintien du sommet du 12 juin à Singapour. Le marché obligataire se détendait: le taux de rendement des bons du Trésor américains à 10 ans reculait à 2,928%, contre 2,977% la veille, et celui à 30 ans baissait à 3,089%, contre 3,125% à la précédente clôture. (Belga)

Nos partenaires