Wall Street finit sans direction, s'essoufflant en fin de séance

07/06/16 à 23:11 - Mise à jour à 23:11

Source: Belga

(Belga) Wall Street a fini sans direction mardi, l'optimisme prudent des investisseurs ne permettant pas au Nasdaq de résister à de mauvaises performances dans le secteur de la santé: le Dow Jones a gagné 0,10% mais le Nasdaq a cédé 0,14%.

Wall Street finit sans direction, s'essoufflant en fin de séance

Wall Street finit sans direction, s'essoufflant en fin de séance © BELGA

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a progressé de 17,95 points à 17.938,28 points et le Nasdaq, à dominante technologique, a reculé de 6,96 points à 4.961,75 points. L'indice élargi Standard and Poor's 500 a gagné 2,72 points, soit 0,13%, à 2.112,13 points, s'installant au plus haut depuis juillet 2015. "Je crois qu'on est surtout pris dans un élan et que c'est la suite du discours de (la présidente de la Réserve fédérale Janet) Yellen lundi, les investisseurs étant à l'aise avec l'idée qu'il n'y aura pas de hausse des taux d'intérêt la semaine prochaine", a commenté Bill Lynch, chez Hinsdale Associates. Cet élan permettait selon lui au marché de "regarder vers l'avant et non vers l'arrière, du fait que les bénéfices sont censés être meilleurs et que les comparaisons sont censées être plus favorables au deuxième semestre", selon M. Lynch. Mme Yellen s'était efforcée lundi de relativiser la déception provoquée par les très mauvais chiffres de l'emploi aux Etats-Unis pour mai, en maintenant l'objectif de remonter les taux d'intérêt, mais à une date incertaine. Dans ce contexte, "on voit beaucoup d'investisseurs ayant parié à la baisse faire un rééquilibrage", a déclaré pour sa part Mace Blicksilver, chez Marblehead Asset Management. Toutefois le marché a fini par s'essouffler en fin de séance, après l'annonce que les crédits à la consommation avaient augmenté moins que prévu en avril, une nouvelle ombre portée sur les perspectives de croissance. Du coup le Nasdaq, longtemps à l'équilibre et pénalisé par le reflux de quelques stars de la cote comme Amazon et par les revers d'une poignée d'entreprises de biotechnologie, a fini dans le rouge. (Belga)

Nos partenaires