Wall Street avance encore un peu plus loin dans les records

19/07/16 à 00:30 - Mise à jour à 00:30

Source: Belga

(Belga) Wall Street a monté lundi et encore battu de nouveaux records, imperméable à un contexte géopolitique troublé et à la perspective de nombreux résultats d'entreprises: le Dow Jones a pris 0,09%, à un niveau sans précédent, et le Nasdaq, 0,52%.

Selon des résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 16,50 points à 18.533,05 points, battant un record de clôture pour la cinquième séance consécutive, et le Nasdaq, à dominante technologique, 26,19 points à 5.055,78 points. L'indice élargi S&P 500 a avancé de 0,24%, à 2.166,89 points, lui aussi à un niveau sans précédent. "Il n'y a ni indicateur marquant cette semaine (aux Etats-Unis) ni discours de responsables de la Réserve fédérale (Fed)", a souligné Chris Low, de FTN Financial. "Du coup, les investisseurs ont tout loisir de se concentrer sur les résultats d'entreprises, dont ils ont plutôt l'air de se satisfaire... Alors que ces résultats ne sont pas extraordinaires." Pour le moment, c'est le secteur financier qui a dominé les résultats et Wall Street a en effet bien accueilli ses chiffres, certes mitigés mais moins que prévu dans un contexte défavorable de taux d'intérêt maintenus à un faible niveau par la Fed. Désormais, les investisseurs doivent digérer une salve de résultats du secteur technologique, dont IBM (+0,05% à 159,86 dollars), Yahoo! (+0,61% à 37,95 dollars) et Netflix (+0,43% à 98,81 dollars), publiés après la clôture, avant des groupes aussi divers que le groupe de services pétroliers Halliburton (+0,33% à 45,61 dollars), le constructeur automobile General Motors (+0,32% à 30,87 dollars) ou le conglomérat industriel General Electric (+0,09% à 32,91 dollars) le reste de la semaine. En attendant, "on dirait que la flambée de la Bourse veut se maintenir" après que le Dow Jones et le S&P 500 ont déjà enchaîné les records la semaine dernière, a commenté Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management. "Mais c'est un jeu de dupes: tous les problèmes sont encore là", a prévenu M. Blicksilver, citant le vote britannique de la fin juin en faveur d'une sortie de l'Union européenne, ainsi que les craintes géopolitiques ravivées par l'attentat de Nice en France et par le coup d'Etat raté lors du week-end en Turquie. Le marché obligataire reculait. Vers 20H20 GMT, le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans montait à 1,586% contre 1,559% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,297% contre 2,271% auparavant. (Belga)

Nos partenaires