VRT: plus de 120 emplois à la trappe

09/10/14 à 11:56 - Mise à jour à 11:56

Source: Trends-Tendances

La VRT va devoir se séparer de 128 personnes en 2015 pour réaliser les 18 millions d'euros d'économies que le gouvernement flamand lui impose.

VRT: plus de 120 emplois à la trappe

© Belga

Outre les pertes d'emploi, les économies seront pour deux tiers effectuées dans le domaine de l'offre, et particulièrement dans le domaine du sport. Les moyens du programme politique "Villa Politica" seront également réduits, de même que l'offre de fiction, indique la députée sp.a Katia Segers, qui siège à la commission Médias du Parlement flamand.

Lors de la réunion du conseil d'administration de la VRT mercredi, on a appris que la chaîne publique devrait économiser 15 millions d'euros en 2015. A côté de cela, 8 millions d'euros seront investis dans l'innovation et l'organisation, explique Katia Segers. Il est établi que 128 personnes devront quitter l'entreprise l'an prochain, "et on espère des départs volontaires", souligne-t-elle. Trente-huit personnes seront cependant également engagées.

Deux tiers des économies seront faites sur l'offre de la VRT. C'est surtout la programmation sportive qui sentira l'impact des réductions de budget. "Les sports non-médiatiques disparaîtront de l'écran", explique Katia Segers. Le programme politique en direct "Villa Politica" devra également faire avec moins de moyens.

L'offre de fiction sera également fortement réduite. "Les économies auront surtout des conséquences pour les productions externes", met en garde Katia Segers. L'émission de tourisme "Vlaanderen Vakantieland" verra également ses moyens de fonctionnement se réduire.

Enfin, quatre millions d'euros proviendront d'un "exercice d'efficacité". "Il faudra encore mieux définir le travail."

En savoir plus sur:

Nos partenaires