Votre employeur a-t-il le droit de lire vos e-mails ?

10/03/15 à 11:00 - Mise à jour à 30/06/17 à 10:33

Une nouvelle enquête de la police judiciaire fédérale cherche à déterminer si Joëlle Milquet (cdH) a demandé à ce qu'on fouille les mails de ses collaborateurs. L'affaire soulève la question de la vie privée au travail. Un employeur a-t-il le droit de lire la correspondance de ses employés?

Votre employeur a-t-il le droit de lire vos e-mails ?

/ © istock

La communication électronique au boulot a lieu avec les moyens mis à disposition par l'employeur. Aussi ce dernier a-t-il le droit de décider qui a accès au réseau et comment. Votre employeur peut donc interdire ou bloquer les applications comme Facebook et YouTube. Il peut également vérifier de quelle façon vous utilisez la communication électronique pour faire votre travail.

Vos e-mails peuvent être vérifiés, mais de façon limitée. Ainsi, votre employeur a le droit d'examiner à qui vous adressez vos e-mails, en quelle quantité et à quel moment vous les envoyez. Il peut également vérifier votre boîte aux lettres électronique pour assurer le fonctionnement du réseau, la protection des intérêts de l'entreprise et la prévention de comportements illicites, même s'il est tenu de le faire en toute transparence en informant les organes de concertation de votre entreprise et les employés.

Cependant, votre employeur n'a pas le droit de lire le contenu de votre communication électronique - par exemple, vos e-mails professionnels. Il n'y a pas d'exception à ce sujet. Si vous avez la preuve qu'il le fait tout de même, vous pouvez alléguer une atteinte au droit à la vie privée.

Nos partenaires