Voo casse les prix, personne ne réagit...

12/11/13 à 10:02 - Mise à jour à 10:02

Source: Trends-Tendances

Le câblo-opérateur wallon lance une formule mobile illimitée à prix plancher. La concurrence ne semble pas impressionnée.

Voo casse les prix, personne ne réagit...

© PG

En commercialisant un forfait mobile illimité à 32 euros par mois, Voo frappe fort. Pour autant, le nouveau venu ne semble pas avoir déstabilisé le marché. Son concurrent le plus proche, Base, qui dispose d'une offre à 39 euros incluant -- comme Voo -- appels et SMS illimités, ainsi que 2 Go d'Internet mobile, ne compte pas riposter à cette attaque frontale. Motif : les deux formules ne sont pas réellement comparables, estime-t-on chez Base.

Pour bénéficier de ce prix plancher chez Voo, il faut en effet être client à un service fixe (TV, Internet, téléphone fixe) du câblo, filiale de l'intercommunale Tecteo. "Si l'on combine notre offre à 39 euros avec notre offre de triple play Snow, nous restons moins chers que le triple play de Voo combiné à leur offre mobile illimitée", avance Sofie Bockaert, porte-parole de Base. Cela dit, Snow est une offre low cost, qui n'est pas non plus tout à fait comparable à celle du câblo-opérateur...

Une guerre des prix sanglante Ni Belgacom ni Mobistar n'ont encore annoncé une quelconque intention de modifier leurs tarifs en réaction à l'offre de Voo. Pour Mobistar, c'est assez compréhensible dans la mesure où l'entreprise est partenaire de Voo, qui "loue" l'infrastructure mobile de l'opérateur pour proposer son offre mobile. Les clients de Voo bénéficieront donc indirectement à Mobistar. Pour Belgacom, la guerre des prix a sans doute déjà été assez sanglante dans le mobile. Pas la peine d'en rajouter une couche en rabotant une nouvelle fois ses tarifs. Rappelons que la loi télécoms, entrée en vigueur en octobre 2012, a provoqué une véritable hémorragie de clients chez les opérateurs, qui se sont livrés à une surenchère de prix cassés. Il y a 18 mois, les forfaits mobiles illimités atteignaient 90 euros, trois fois plus que l'offre de Voo aujourd'hui !

C'est d'ailleurs un peu le problème de Voo : beaucoup de clients ont déjà changé d'opérateur, attirés par les baisses de prix successives. La situation s'est depuis lors stabilisée autour des trois opérateurs principaux, mais aussi de Telenet. Le câblo-opérateur, alter-ego de Voo au nord du pays, a sorti son offre mobile (King et Kong) au meilleur moment, voici un peu plus d'un an. Depuis lors, plus de 600.000 clients ont contracté un forfait mobile chez Telenet. Voo espère réaliser la même opération, sans toutefois se fixer d'objectif trop ambitieux : "Telenet a réalisé un joli coup, qui nous inspire, confie Nicolas Marchand, chief commercial officer de Voo. J'aurais préféré qu'on se lance plus tôt, bien sûr. Mais mieux vaut tard que jamais."

GILLES QUOISTIAUX

En savoir plus sur:

Nos partenaires