Voitures de société : le tsunami impose la patience

20/05/11 à 11:21 - Mise à jour à 11:21

Source: Trends-Tendances

Suite au tsunami au Japon, des fabricants de voitures et de pièces détachées ont dû fermer temporairement leurs portes, conduisant à des pénuries dans le monde. Délais allongés, couleurs et options en moins : les conséquences sur les voitures de société sont nombreuses.

Voitures de société : le tsunami impose la patience

© Reuters

Les conséquences du séisme et tsunami au Japon conduisent à d'importants problèmes dans l'industrie automobile, selon une enquête du Tijd menée auprès des firmes de leasing en Belgique.

A la suite de la catastrophe, plusieurs fabricants de voitures et de pièces détachées ont dû fermer temporairement leurs portes, conduisant à des pénuries dans le monde.

En Europe, Audi et Renault ont dû supprimer plusieurs couleurs de leur gamme et sont confrontées à des pénuries d'options comme des GPS et le Bluetooth. Chez Suzuki et Toyota, certains modèles ne sont même plus disponibles.

Les entreprises de leasing sont, en conséquence, confrontées à des problèmes. Leurs clients doivent parfois attendre plusieurs mois leur voiture.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires