Vision 2020 de Belfius: "les assurances ne sont pas à vendre"; "pas de taux négatifs"

28/04/16 à 22:51 - Mise à jour à 22:51

Source: Belga

(Belga) Le modèle de bancassurance de Belfius est "durable" et les activités d'assurances ne sont dès lors certainement pas à vendre, a déclaré son CEO, Marc Raisière, jeudi à Londres, dans le cadre de la présentation de la stratégie du groupe à l'horizon 2020.

Au contraire d'une vente, Belfius ne s'interdit pas de songer à une possible acquisition dans le secteur des assurances, a laissé entendre M. Raisière. Le patron de la banque a en outre rappelé son point de vue selon lequel le taux minimum légal de 11 points de base sur les livrets d'épargne, en vigueur en Belgique, "n'est pas sain", vu le contexte de taux au plancher dû à la politique ultra accommodante de la BCE. Pour autant, il n'est pas question de taux d'intérêt négatifs pour les comptes d'épargne de la clientèle retail, a-t-il assuré. Marc Raisière a par ailleurs précisé avoir signé hier/mercredi "un virement de 75 millions d'euros en faveur de l'Etat belge". Cette opération, qui représente les premiers dividendes versés par Belfius à son actionnaire public, et correspond à un exercice 2015 soldé sur un bénéfice net de 506 millions d'euros, devrait se répéter à l'avenir au gré des bons résultats dégagés par le bancassureur. M. Raisière s'est enfin félicité du "grand professionnalisme" du gouvernement belge, qui a permis lors de l'assemblée générale mercredi la prolongation du mandat de plusieurs administrateurs de Belfius, dont son président Jos Clijsters, ce qui permettra "une grande continuité dans la gestion de l'entreprise". (Belga)

Nos partenaires