Veviba: la filière viande veut "rétablir la confiance et mieux coordonner les contrôles"

13/03/18 à 20:04 - Mise à jour à 20:05

Source: Belga

(Belga) Les acteurs de la chaîne de la filière viande ainsi que le gouvernement doivent tout mettre en oeuvre pour rétablir la confiance du consommateur et du producteur, affirment mardi soir les membres de la concertation de la chaîne agroalimentaire après une réunion avec le ministre fédéral de l'Agriculture Denis Ducarme. Ils demandent aussi des contrôles "mieux coordonnés, plus intelligents et plus rigoureux".

La "clarté totale" doit être faite dans l'affaire du scandale alimentaire impliquant la société Verbist et sa filiale Veviba à Bastogne, selon un communiqué diffusé en début de soirée. "Ce n'est qu'ainsi que la confiance ébranlée pourra être rétablie et que de telles circonstances pourront à l'avenir être évitées." Parallèlement, les mécanismes de contrôle existants doivent être inspectés, qu'il s'agisse des autorités de contrôle, de mécanismes privés ou de l'autocontrôle. L'objectif est d'effectuer des ajustements afin d'éviter de nouvelles défaillances. En toile de fond, la chaîne de la filière viande demande davantage de transparence sur l'origine de la viande ainsi que sur les résultats des contrôles. "Des mécanismes de contrôle renforcés apportent plus que de la sécurité alimentaire mais offrent également la garantie sur l'origine, le mode de production, sur le bien-être animal et sur les aspects de durabilité", appuie-t-elle. "En ce qui concerne le producteur et le traitement correct de son produit, le secteur s'engage à accélérer et à renforcer les accords de transparence dans la filière bovine", affirment encore les acteurs. "A cette fin, les organisations interprofessionnelles existantes seront renforcées et opéreront de façon interrégionale. Les autorités peuvent soutenir ce processus par une reconnaissance rapide de l'organisation-branche et servir d'interface entre les instances." La concertation de la chaîne de la filière viande est composée de l'Agrofront, de la Belgian Feed Association, de la fédération du commerce Comeos, de la fédération de l'industrie alimentaire belge (Fevia), de l'Union des classes moyennes (UCM), de la fédération patronale flamande Unizo et de l'Association belge des marques (BABM). (Belga)

Nos partenaires