Ventes de voitures : où elles plongent, où elles flambent

19/04/11 à 11:02 - Mise à jour à 11:02

Source: Trends-Tendances

Les immatriculations de voitures neuves ont baissé de 2,3 % au premier trimestre par rapport à la même période en 2010. Entre la Lituanie (+ 131,7 %) et la Grèce (- 57,4 %), tour d'horizon des évolutions marquantes sur le marché européen.

Ventes de voitures : où elles plongent, où elles flambent

Au mois de mars, 1,56 million de nouvelles voitures ont été immatriculées en Europe, soit 5 % de moins qu'au cours du même mois l'an dernier, ressort-il mardi des chiffres de l'ACEA, l'Association européenne des constructeurs automobiles. La baisse pour le premier trimestre est un peu plus faible, à - 2,3 %.

Le nombre d'immatriculations a augmenté en Allemagne (+ 11,4 %) et en France (+ 6,1 %), mais a fortement diminué en Espagne (- 29,1 %), en Italie (- 27,6 %) et au Royaume-Uni (- 7,9 %). En chiffres absolus, le Royaume-Uni a comptabilisé le nombre le plus important d'immatriculations (366.101), suivi par l'Allemagne (327.921) et la France (257.533).

Entre janvier et mars, plusieurs pertes ont été enregistrées sur d'importants marchés, notamment au Royaume-Uni (- 8,7 %), en Italie (- 23,1 %) et en Espagne (- 27,3 %), qui se sont soldées par un recul de 2,3 % pour l'ensemble de l'Europe. La plus grosse perte au premier trimestre a été enregistrée en Grèce (- 57,4 %), et la plus importante hausse en Lituanie (+ 131,7 %).

En Belgique, le nombre d'immatriculations a baissé en mars de 1,2 % par rapport à l'année précédente, à 63.533. Pour le premier trimestre, la Belgique a connu une hausse de 5,3 %, à 169.904 inscriptions.

Marques : Nissan et Mitsubishi montent en flèche

Du côté des constructeurs, c'est Mitsubishi qui signe la plus belle progression au premier trimestre (+ 32,8 %) dans l'Union européenne, suivi par Nissan (+ 20,5 %). A l'inverse, c'est Chrysler (qui comprend, outre cette marque proprement dite, les Dodge et Jeep) qui arrive en bas de classement, avec une chute de 32,9 % de ses ventes durant ce trimestre, suivi par Mazda (- 20,3 %).

Pour le seul mois de mars, Nissan coiffe Mitsubishi au poteau (+ 33,7 %, contre + 31,7 %), tandis que Chrysler creuse son plancher (- 42,7 %), toujours devant Mazda (- 29,7 %).

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires