Vente de Lonza à des Suédois: le personnel pas trop inquiet du rachat de l'entreprise

07/12/16 à 15:12 - Mise à jour à 15:13

Source: Belga

(Belga) Plusieurs réunions se sont déroulées mercredi au sein de l'implantation de Braine-l'Alleud de Lonza, après que le groupe chimique suisse a finalisé la vente de l'usine brainoise au groupe suédois PolyPeptide Group. Globalement, les représentants du personnel ne se montrent pas trop inquiets de ce rachat, qu'ils considèrent comme assez positif. Il ne devrait pas provoquer de suppressions d'emploi et les avantages sociaux des travailleurs restent acquis. Les syndicats espèrent que l'opération permettra, à terme, au site de Braine-l'Alleud de s'ouvrir de nouvelles perspectives et de se développer.

Vente de Lonza à des Suédois: le personnel pas trop inquiet du rachat de l'entreprise

Vente de Lonza à des Suédois: le personnel pas trop inquiet du rachat de l'entreprise © BELGA

Le seul bémol évoqué par les syndicats est une interrogation sur la fin de l'avantage d'être intégré dans un groupe important, l'entreprise brainoise ayant quitté UCB il y a quelques années, puis le groupe suisse Lonza à présent. L'acheteur suédois de l'usine emploie environ 500 personnes dans le monde, selon les informations des syndicats, alors qu'environ 280 travailleurs sont employés à Braine-l'Alleud. "Mais il y a une certaine logique à la vente: les peptides et Braine-l'Alleud, cela représentait 0,6% du chiffre d'affaires de Lonza. Etre racheté par un groupe spécialisé dans ce type d'activités offrira davantage de convergences et peut renforcer le potentiel de l'usine. Nous espérons que cela va donner des perspectives de développement au site de Braine-l'Alleud", confie le permanent CNE Michel Barbuto. (Belga)

Nos partenaires