Vastgoedservice pointe deux anciens collaborateurs du doigt

14/05/16 à 19:18 - Mise à jour à 19:17

Source: Belga

Le groupe immobilier Vastgoedservice a donné plus d'informations dans un communiqué samedi après-midi quant aux perquisitions qui ont eu lieu dans le cadre d'une enquête sur d'éventuelles pratiques de fraude fiscale. L'entreprise a pointé deux anciens collaborateurs du doigt.

Vastgoedservice pointe deux anciens collaborateurs du doigt

Geert Vanhoof © Belga

"Dans le cadre de cette enquête, des perquisitions ont été menées au domicile de Timmy Simons, capitaine du Club de Bruges et actionnaire du groupe immobilier, chez Geert Vanhoof, patron de l'entreprise et au siège de celle-ci et de l'équipe cycliste. Nous ne pouvons pas donner de réponse à la question de savoir qu'elles sont les charges exactes qui pèsent sur eux. Aucun d'entre eux n'a été interrogé ou entendu par la police. Nous insistons sur le fait que personne n'est soupçonné. Cependant, certains documents ont été saisis pour un complément d'enquête", pouvait-on lire dans le communiqué.

"Nous comprenons qu'une plainte reçue doit être examinée. Malheureusement, il semblerait qu'elle résulte de propos diffamatoires de deux anciens collaborateurs de la maison, avec qui nous avons arrêté de travailler en janvier 2015. A noter qu'une des deux collaboratrices a, depuis lors, créé sa propre agence immobilière dans le Limbourg et est désormais concurrente de notre entreprise", a continué le communiqué. "Geert Vanhoof a déposé une plainte pour diffamation auprès du procureur du Roi. Etant donné les perquisitions dont il a fait l'objet, Timmy Simons a décidé de faire de même."

"Nous regrettons cet incident. Geert Vanhoof, Timmy Simons et l'entreprise toute entière a confiance en le bon déroulement de l'enquête et va pleinement coopérer avec les autorités. Ils ne feront aucun autre commentaire", a conclu le communiqué.

En savoir plus sur:

Nos partenaires