Vacances d'hiver en hausse, vacances d'été en retard

16/05/11 à 14:05 - Mise à jour à 14:05

Source: Trends-Tendances

Les vacances d'hiver 2010-2011, de fin octobre à fin mars, ont progressé de 3,4 %, avec une chute drastique des voyages en Egypte et Tunisie. Pour cet été, cependant, les tour-opérateurs actifs en Belgique notent un léger retard des réservations.

Vacances d'hiver en hausse, vacances d'été en retard

© Epa

Les vacances d'hiver ont connu une hausse de 3,4 %, selon les tour-opérateurs...

Les vacances d'hiver 2010-2011, de fin octobre à fin mars, ont progressé de 3,4 % avec 658.000 voyages enregistrés. Les city-trips ont quant à eux connu une baisse de 2 % sur la même période par rapport à l'année précédente, selon une étude du bureau WES effectuée à la demande de l'Association belge des tour-opérateurs (ABTO), qui regroupe 25 organisateurs de voyages.

En termes de destinations, les deux grands perdants sont l'Egypte (- 18 %) et la Tunisie (- 9,2 %), marquées par les révolutions populaires. Les clients se sont rabattus sur d'autres pays ensoleillés, tels que le Maroc (+ 21,7 %), Malte (+ 12,3 %), la Turquie (+ 7,7 %) et Chypre (+ 6,9 %). Mais c'est l'Espagne (+ 14 %) qui a le plus profité de cette chute, a souligné lundi Claude Pérignon, président de l'ABTO.

La France (+ 5,6 %) reste la destination phare des vacances d'hiver, avec un intérêt marqué pour Disneyland Paris (+ 14,4 %) et les Alpes (+ 6,6 %). Pour les sports d'hiver, l'Autriche (+ 13,6 %) et la Suisse (+ 11,2 %) sont cependant les grands vainqueurs. Comme Pâques tombait tard cette année, les clients ont plutôt opté pour des vacances de ski au Carnaval.

Les city-trips ont baissé de 2 % par rapport à l'année précédente. Londres (- 2,6 %) et Paris (- 8,7 %) ont perdu du terrain en raison de l'hiver rigoureux que l'on a connu, qui a perturbé le transport ferroviaire. Les destinations citadines espagnoles ont par contre été plébiscitées, comme Séville (+ 44,1 %) et Barcelone (+ 26,6 %).

... Qui notent un léger retard des réservations pour les vacances d'été

Les réservations pour les vacances d'été enregistraient à la date du 30 avril un léger retard, avec une diminution de 2,9 % par rapport à 2010, a encore révélé l'étude WES. Au total, 1.369.384 vacances avaient été réservées, soit 66 % des départs effectués durant l'été 2010.

D'après Claude Pérignon, les révolutions en Tunisie et en Egypte, ainsi que la guerre en Libye, expliquent ce retard : les clients préfèrent attendre de connaître l'évolution de la situation. Par ailleurs, le temps ensoleillé du mois d'avril a fait diminuer la demande de vacances.

Les révolutions arabes profitent aux destinations européennes, qui connaissent une croissance de popularité. Ainsi, la Tunisie (- 38,2 %), l'Egypte (- 27,3 %) et la Jordanie (- 26,6 %) enregistrent un recul important, tandis que la Grèce (+ 16,6 %), l'Espagne (+ 14,8 %), Malte (+ 13,1 %) et le Portugal (+ 12,3 %) sont en hausse.

Par amalgame avec les autres pays musulmans, la Turquie (- 7,8 %) et le Maroc (- 5,3 %) sont également en recul, relève le président de l'ABTO, qui ne dispose toutefois pas encore de chiffres précis concernant l'impact de l'attentat du 28 avril dernier à Marrakech sur les réservations, qui stagneraient actuellement, selon les tour-opérateurs.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires