Universal pourra-t-elle vraiment relancer le CD ?

16/05/13 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Trends-Tendances

Alors que l'industrie de la musique reste en pleine crise, la maison de disques Universal sort un nouveau format de disques. Son objectif ? Toucher les audiophiles et concurrencer, tant bien que mal, le mp3. Mais est-ce vraiment réaliste alors que plusieurs initiatives de CD audio premium vivotent déjà ?

Universal pourra-t-elle vraiment relancer le CD ?

© Universal

Le Blu-Ray Pure Audio permet d'écouter la musique "à l'identique de ce que l'artiste a créé en studio" se réjouit le médiatique patron d'Universal, Pascal Nègre. Ce nouveau format de disque que la firme vient de dévoiler est un disque Blu-ray qui permet un son de haute définition et contient des enregistrements qui ont été repris des bandes masters des artistes en studio. Il s'est lancé, en partenariat avec la Fnac, en France pour commencer. Concurrencer le MP3 De la sorte, Universal aimerait bien enrayer la chute (vertigineuse) de la musique physique qui n'est toujours pas vraiment enrayée par la musique numérique. En proposant un disque physique offrant à son propriétaire une véritable valeur ajoutée, la major numéro un apporte une réponse à tous les audiophiles que le son du mp3 (faut-il rappeler qu'il s'agit d'un fichier compressé ?) dérange.

Cette nouveauté permet aussi à Universal Music de vendre ses CD plus chers : une vingtaine d'euros pour ce Blu-Ray Pure Audio qui déclinera les albums d'artistes très variés comme Mylène Farmer, Gainsbourg, Stevie Wonder, etc.

Sur papier l'idée n'est pas bête : permettre aux vrais amateurs de musique de bénéficier à un prix un peu plus élevé un produit de qualité qu'on ne trouve pas ailleurs a de quoi séduire.

Mais dans les faits, Universal sera confrontée à quelques difficultés. La plus grosse d'entre elles n'est autre que l'appareillage nécessaire pour écouter ces disques. En effet, il s'agit de Blu-Ray : il convient donc de l'écouter sur un lecteur de DVD, idéalement relié à une installation audio de qualité. Tout le monde n'est pas équipé, mais surtout, les gros amateurs de musique ne sont pas forcément tous habitués à écouter de la musique sur un lecteur de DVD ou une Playstation.

Pas le premier format "premium" Par ailleurs, la lancement de formats de CD audio plus qualitatifs a déjà eu lieu à plusieurs reprises par le passé. En 1999, Philips et Sony s'associaient pour lancer le Super Audio CD (SACD) qui, à l'époque, concurrençait le DVD audio, soutenu par des marques comme Toshiba ou Pionner. Et en 2008 , Sony Music commercialisait le Blu-Spec CD, un disque gravé avec une technique permettant de réduire les distorsions de sons. En septembre 2012, Sony lançait une version plus poussée de sa technique. Mais force est de constater que le succès de ces initiatives reste plutôt limité.

Pascal Nègre, le patron d'Universal, se montre confiant. Dans la presse française, il avance les ventes du nouvel album de Mylène Farmer pour témoigner de l'intérêt du public : 70.000 exemplaires de "Monkey Me" en Pure Audio sur un total de 400.000 albums vendus. Mais il s'agit d'un nouvel album, alors qu'une bonne partie du catalogue annoncé de ce "blu-ray audio" sont des rééditions de classiques d'artistes. Bref, le pari n'est pas encore gagné ! Christophe Charlot

En savoir plus sur:

Nos partenaires