Une spin-off de l'UCL lève 3 millions d'euros

22/03/18 à 11:00 - Mise à jour à 23/03/18 à 10:32

Source: Belga

Tessares, une spin-off de l'Université catholique de Louvain (UCL) spécialisée dans une technologie permettant de booster l'internet dans les zones rurales isolées, a levé trois millions d'euros de fonds.

Une spin-off de l'UCL lève 3 millions d'euros

© DR

L'opération a pour but d'accélérer la croissance internationale et le développement de nouveaux produits et services grâce à l'investissement en R&D. L'opérateur Proximus et le fonds d'investissement technologique Vives II, actionnaires historiques de l'entreprise, y participent, de même que la Société régionale d'investissement de Wallonie (SRIW), annoncent les différentes parties jeudi.

Tessares, qui emploie 28 personnes et en recherche d'autres, vient de fêter ses trois ans d'existence et a profité de l'occasion pour passer du statut de start-up à celui de scale-up, phase intermédiaire avant d'être une société pleinement établie.

Depuis sa création en 2015, cette spin-off de l'UCL a développé avec Proximus une technologie innovante qui combine les flux des réseaux mobiles 4G/LTE et des réseaux fixes DSL. De la sorte, il est possible d'apporter un meilleur confort et une plus grande vitesse à l'utilisateur lorsqu'il surfe sur internet, en particulier dans les zones rurales isolées. Après des tests "très concluants" à travers toute la Wallonie, l'opérateur va commencer un déploiement national dès le début du mois d'avril.

Grâce à Tessares, près de 15.000 foyers dans trois pays (Belgique, Pays-Bas et Lituanie) profitent aujourd'hui d'un internet plus rapide. D'autres contrats, qui permettront l'équipement de plusieurs dizaines de milliers de nouveaux foyers avec cette technologie, sont en cours de finalisation.

Nos partenaires