"Une ristourne fiscale de 12,6 milliards" pour les sociétés aux plus gros bénéfices

05/10/15 à 06:47 - Mise à jour à 06:47

Source: Belga

Le taux d'imposition réellement payé par les 1.000 entreprises actives en Belgique ayant réalisé en 2014 les plus gros bénéfices n'atteint que 7,9%, révèle lundi une étude du PTB.

"Une ristourne fiscale de 12,6 milliards" pour les sociétés aux plus gros bénéfices

/ © istock

Par rapport au taux officiel de l'impôt des sociétés, qui est de 33,99%, ces 1.000 entreprises ont "bénéficié d'une ristourne fiscale de 12,6 milliards d'euros". Les 1.000 entreprises réunies dans le classement du PTB ont ainsi enregistré l'an dernier des bénéfices de 48,4 milliards d'euros et ont payé 3,8 milliards d'euros d'impôt.

Le parti relève par ailleurs que le taux moyen d'imposition payé par les 50 sociétés qui ont bénéficié des plus importantes ristournes fiscales, n'a pas dépassé 3,3%, pour une ristourne globale de 6,5 milliards d'euros. Ce classement est dominé par AB Inbev, ExxonMobil et Engie.

Selon Marco Van Hees, une large partie des bénéfices sont versés en dividendes aux actionnaires des sociétés "derrière lesquelles se cachent les plus grandes fortunes, belges et étrangères". "Le top 1000 des bénéfices montre que sur 44,5 milliards d'euros de bénéfices après impôts, 30,8 milliards d'euros sont affectés au versement des dividendes, soit 69,3%. Pour le top-50, cette proportion de dividendes atteint même 72,4%", explique-t-il.

"Notre gouvernement joue le rôle d'un Saint-Nicolas pour ceux qui n'en ont pas besoin", s'insurge Peter Mertens le président du PTB. "La faible taxation des sociétés de ces grandes fortunes est un argument, parmi bien d'autres, justifiant la Taxe des millionnaires, cet impôt sur les patrimoines de plus d'un million d'euros défendu par le PTB. En effet, ils ne payent l'impôt ni en amont, ni en aval."

En savoir plus sur:

Nos partenaires