Une nouvelle plate-forme pour encourager le travail des plus de 50 ans

07/05/14 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Trends-Tendances

Plusieurs entreprises ont présenté mercredi le projet Experience@Work, destiné à offrir la possibilité à leurs collaborateurs de continuer à travailler jusqu'à leur pension.

Une nouvelle plate-forme pour encourager le travail des plus de 50 ans

© Thinkstock

"De nombreux employés de plus de 50 ans veulent rester actifs mais n'en ont pas toujours la possibilité", constate Guido De Grefte, managing partner de la société de conseils en gestion HazelHeartwood, à l'initiative du projet. "Cette alternative permettra également aux entreprises de bénéficier des connaissances de travailleurs expérimentés."

Via la plate-forme Multi Company Mobility Center, appelée (MC)&, les collaborateurs de plus de 50 ans pourront travailler sur base volontaire pour des projets temporaires auprès d'autres entreprises participant au projet, tout en conservant leur contrat avec leur employeur initial. Cette initiative est une réponse à la disparition du marché du travail belge de collaborateurs expérimentés alors que certaines entreprises ont besoin de leurs connaissances, indiquent les initiateurs du projet. En Belgique, seuls 39,5% des plus de 55 ans travaillent, contre 70% en Suède par exemple.

"Une enquête interne nous a montré l'intérêt de nos collaborateurs plus âgés pour continuer à travailler mais différemment, avec moins de charge de travail ou plus de flexibilité", confirme Isabelle Sonneville, directrice des ressources humaines chez AXA. L'initiative compte pour le moment quatre entreprises participantes: AXA, Belgacom, KBC et SD Worx.

Experience@Work n'en est cependant qu'au stade du projet. La plate-forme souhaite d'abord attirer plus d'entreprises mais se heurte également à un cadre législatif insuffisant. Les entreprises espèrent que le prochain gouvernement prendra notamment de nouvelles mesures sur la mobilité externe des collaborateurs, qui concerne aujourd'hui uniquement les échanges dans le secteur privé, mais également en faveur du maintien des droits acquis.

Nos partenaires