Une liaison à haute vitesse entre Anvers et Breda en 2013

03/12/12 à 21:23 - Mise à jour à 21:23

Source: Trends-Tendances

Les sociétés de chemin de fer belge et néerlandaise SNCB et NS Hispeed ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour faire circuler à partir d'avril 2013 un train à haute vitesse baptisé Fyra huit fois par jour entre les villes d'Anvers et de Breda.

Une liaison à haute vitesse entre Anvers et Breda en 2013

© Image Globe

La Belgique et les Pays-Bas négocient depuis des années une amélioration de la desserte ferroviaire entre ces deux villes. Les deux sociétés publiques ont conclu un accord lundi, a indiqué la secrétaire d'Etat néerlandaise aux Transports, Wilma Mansveld.

A la demande des Pays-Bas, une liaison à haute vitesse sera instaurée entre Anvers et Breda. A partir du 8 avril 2013, huit trains Fyra circuleront chaque jour entre ces deux villes, avec un arrêt à la station Noorderkempen à Brecht, permettant aux passagers de gagner une demi-heure de trajet. Le déficit attendu de cette liaison sera supporté par la Belgique et les Pays-Bas.

A partir du dimanche 9 décembre, date de la suppression des anciens trains Bénélux en service depuis près de cinquante ans, les voyageurs pourront emprunter des trains Fyra entre Bruxelles-Midi et Amsterdam. A compter de cette date, les trains Fyra reliront les deux gares dix fois par jour, avec des arrêts à Bruxelles-Central, Anvers, Rotterdam et (l'aéroport de) Schiphol. L'offre sera ensuite élargie à seize liaisons quotidiennes.

D'après les chemins de fer néerlandais (NS), neuf Thalys assurent également quotidiennement la liaison Amsterdam-Bruxelles. Selon la SNCB, la durée du trajet entre Bruxelles et Amsterdam sera réduite d'une heure par rapport à celui des actuels trains Bénélux.

La société souligne dans un communiqué que les tickets seront disponibles "à partir de 25 euros" par trajet, soit moins que l'actuel tarif le meilleur marché pour les trains Bénélux. Une période de transition est prévue pour les abonnés aux trains Bénélux, qui pourront utiliser leur abonnement à bord des Fyra, moyennant un supplément de quatre euros.

La succession des trains Bénélux avait fait l'objet d'un désaccord entre la Belgique et les Pays-Bas, Bruxelles refusant au départ les surcoûts d'une liaison à grande vitesse - en violation d'accords conclus précédemment. Le gouvernement néerlandais avait fait monter la pression, menaçant la Belgique de recours juridiques.

Mais les associations de voyageurs belge TrainTramBus et néerlandaise Rover ont dénoncé le compromis trouvé lundi. Rover estime notamment que les tarifs sont trop élevés sur le trajet Bruxelles-Anvers-Rotterdam-Amsterdam.

"C'est un compromis entre des Etats, mais le voyageur ne s'y retrouve pas", a indiqué Rover dans un communiqué. Rover estime également que trop peu de trains assureront la liaison entre Anvers et Breda alors que la réservation sera obligatoire sur les trains Fyra.

Les deux organisations ont récemment déposé une plainte auprès de la Commission européenne contre les prix exagérément élevés pratiqués selon elles par la SNCB et les NS sur le "trajet monopolistique" Rotterdam-Anvers.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires