Une "enquête coordonnée" lancée sur Deliveroo

19/01/18 à 10:40 - Mise à jour à 22/01/18 à 09:31

Source: Belga

Le ministre de l'Emploi Kris Peeters (CD&V) a lancé une "enquête coordonnée" sur la plate-forme de livraison de repas à domicile Deliveroo, a-t-il annoncé jeudi. Celle-ci consiste en une collaboration entre les services d'inspection sociale, la justice et la police. Il s'agirait de la toute première enquête du genre.

Une "enquête coordonnée" lancée sur Deliveroo

© Belga

Deliveroo s'était attiré les foudres des autorités et de certains de ses coursiers fin de l'année dernière lorsque l'enseigne au kangourou avait annoncé que tous ses livreurs seraient forcés d'adopter le statut d'indépendant pour le 31 janvier prochain et qu'ils bénéficieraient d'un salaire à la course plutôt qu'horaire. Jusqu'alors, une grande partie des coursiers était employée via la coopérative SMart, qui leur offrait un régime de salarié. Des actions de protestation contre ce changement de statut avaient d'ailleurs encore eu lieu le week-end passé dans différentes villes du pays.

Pour le ministre, "les pratiques de Deliveroo soulèvent des questions dans différents domaines. Quel est le statut des coursiers? Le droit du travail est-il appliqué correctement? L'entreprise se rend-elle coupable de concurrence déloyale? Les règles en matière de sécurité alimentaire sont-elles respectées? ", s'interroge-t-il ainsi.

En raison de ces différentes facettes, il est dès lors important que l'enquête soit menée de manière coordonnée, explique Kris Peeters.

Le ministre en attend davantage de clarté sur le statut des travailleurs: sont-il des employés ou des indépendants? "Sur cette base, on pourra alors vérifier si la législation sociale est correctement appliquée et si les droits des coursiers sont respectés."

En savoir plus sur:

Nos partenaires