Une assurance anti-chômage pour les acheteurs de voitures

02/05/13 à 14:19 - Mise à jour à 14:19

Source: Trends-Tendances

Hyundai France a fêté le 1er mai à sa manière, en proposant une assurance anti-chômage pour les acheteurs de voitures. La filiale belge ne proposera pas cette offre.

Une assurance anti-chômage pour les acheteurs de voitures

© Reuters

Le constructeurs coréen Hyundai propose à ses futurs clients français un incitant très particulier : une assurance en cas de licenciement. Il appelle cela "le pacte Hyundai" : en cas de coup dur, le client reçoit une indemnité de 300 euros par mois pendant 12 mois maximum. Plus une assistance de retour à l'emploi avec des consultants spécialisés. Cet élément s'ajoute à une garantie et une assistance de 5 ans.
Cette assurance est gratuite et s'applique à toutes les formes d'achat de voiture neuve, au comptant ou à crédit.

La Belgique préfère les remises Hyundai Belgique (Korean Motor Company) ne suivra pas cette initiative. Elle s'en tient à la stratégie européenne du constructeur qui prévoit 5 ans de garantie et d'assistance. Chaque pays ajoute sa sauce marketing selon les habitudes et les circonstances du marché. La filiale française cherche à rassurer ses acheteurs potentiels dans un climat fort sombre. En Belgique, Hyundai joue plutôt sur les remises, qui sont une habitude très ancrée en Belgique.

L'assurance anti-chômage ressemble aussi à un pied de nez à la concurrence. Hyundai connaît en France une forte croissance de ses immatriculations : + 19,3% de janvier à avril. Alors que les leaders du marché PSA Peugeot Citroën et Renault reculent (respectivement -15,2% et -9,9%) sur la même période. Mais il reste un petit joueur, avec à peine 1,42% de parts de marché, contre presque 4% en Belgique. Cette assurance d'un genre particulier est destinée à maintenir la croissance.

Ironie, l'opération intervient moins d'un an après que le ministre français du Redressement productif, Arnaud de Montebourg, ait critiqué la percée des voitures coréennes en France, estimant qu'elles sont peut-être le résultat d'un dumping néfaste pour l'industrie automobile française. La Corée bénéficie d'un accord de libre échange avec l'Union européenne signé en 2010 qui profite moins à l'UE qu'à Séoul.

Faute grave et proches exclus

L'offre est conditionnelle. Elle n'est applicable que si le licenciement intervient 30 jours minimum après l'achat et n'entre en action qu'au 31ème jour du chômage. Elle exclut les licenciements pour faute grave ou lourde. L'acheteur devait travailler depuis au moins 6 mois pour le l'employeur dans le cadre d'un CDI, dans une entreprise dont les dirigeants ne sont pas des membres de sa famille (épouse, parents,...). Il doit aussi toucher le chômage, ce qui exclut la période de préavis. L'assurance est fournie par Mutuaide Assistance, une filiale de Groupama (France).

Robert Van Apeldoorn

En savoir plus sur:

Nos partenaires