Un tiers des employeurs reconnaît investir suffisamment dans la formation actuellement

26/04/16 à 14:04 - Mise à jour à 14:04

Source: Belga

(Belga) Un tiers des employeurs reconnaît investir suffisamment dans la formation, l'encadrement des carrières et le coaching actuellement, ressort-il mardi de l'enquête 'Red Report', menée en Belgique et aux Pays-Bas pour Tempo-Team à propos des besoins mutuels des employeurs et des travailleurs.

De leur côté, 20% des travailleurs estiment ne pas disposer des bonnes aptitudes garantissant une sécurité de travail à l'avenir. Pourtant, plus de la moitié ne ressent pas encore la nécessité d'acquérir de nouvelles capacités. Dans le même temps, un quart des employeurs reconnaît que son propre personnel ne dispose pas du bagage requis pour rester compétitif sur le marché du travail de demain. Si 43% des employeurs voient celui-ci se relever d'ici 12 mois, 60% des travailleurs et 50% des patrons pensent que les développements technologiques provoqueront la disparition de postes de travail dans tous les secteurs. Quelque 30% des employeurs ressentent déjà une pénurie sur le marché du travail, surtout dans les secteurs ICT, techniques et commerciaux, et 40% d'entre eux remarquent que des postes restent vacants et qu'il se crée un fossé quantitatif et qualitatif entre la demande et l'offre de talents. Enfin, cette étude, menée sur un échantillon représentatif de 405 employeurs et 1.210 salariés, indique qu'en entreprise, l'humour augmente l'implication et les chances de réussite, même si 33% des travailleurs avouent qu'ils s'efforcent de rire pour plaire à leur patron. (Belga)

Nos partenaires