"Un premier signal positif" en matière de PANG, estime navetteurs.be

28/01/14 à 16:40 - Mise à jour à 16:40

Source: Trends-Tendances

Navetteurs.be se réjouit mardi d'avoir reçu un "premier signal positif" de la part de la SNCB-Stations en matière de points d'arrêt non-gardés (PANG), indique l'ASBL dans un communiqué. Dix-neuf d'entre eux "nécessitant une rénovation complète et urgente" seront nettoyés endéans un mois.

"Un premier signal positif" en matière de PANG, estime navetteurs.be

© Belga

Navetteurs.be, qui a récemment publié un "cadastre des PANG", a été reçue mardi par la direction de la SNCB-Stations. "Au terme de cette entrevue constructive", des engagements ont été pris "sur différents plans d'analyse et d'action", rapporte l'ASBL. Dans un délai d'un mois, 19 PANG de Wallonie seront nettoyés en priorité, parmi lesquels ceux d'Amay, Bressoux, Charleroi-Ouest, Frameries ou encore Liège-Jonfosse. Des solutions seront recherchées pour éviter la réapparition des dégradations et les besoins financiers nécessaires à leur réhabilitation seront analysés. Enfin, des contacts seront pris avec les autorités locales en vue d'enrayer les incivilités constatées.

A moyen terme, les besoins en réhabilitation de l'entièreté des PANG nécessitant une rénovation partielle et/ou moins urgente seront également analysés. Malgré ce "signal positif", navetteurs.be "émet certaines réserves quant à la disponibilité des moyens financiers nécessaires à la réhabilitation de ces points d'arrêt". L'association "demande dès lors que le budget notamment attribué à la gare de Charleroi-Sud dans le plan pluriannuel d'investissements 2013-2025, soit 110 millions d'euros, soit réparti sur les PANG de la région qui risquent à plus ou moins long terme une fermeture pour cause d'insalubrité".

Un dossier "pris à bras le corps" La direction générale Stations de la SNCB, en charge des 555 gares et points d'arrêt du pays depuis le 1er janvier, indique mardi avoir "pris à bras le corps" le dossier des PANG, et plus particulièrement celui des 19 pires PANG de Wallonie.

La SNCB s'est engagée à agir prioritairement pour ces 19 points d'arrêt, qui seront nettoyés et feront l'objet d'évaluations dans un délai d'un mois.

Nos partenaires