Un nouveau nom à l'américaine pour Inno?

15/06/15 à 09:02 - Mise à jour à 16:45

Source: Belga

Le géant de la distribution allemande Metro a annoncé lundi vendre ses grands magasins Kaufhof au canadien Hudson's Bay pour un montant de 2,825 milliards d'euros.

Un nouveau nom à l'américaine pour Inno?

© Belga

Hudson's Bay, propriétaire du grand magasin new-yorkais Saks Fifth Avenue, acquiert ainsi 106 grands magasins Galeria Kaufhof en Allemagne, 16 magasins de sport Sportarena et 16 grands magasins en Belgique sous l'enseigne Galeria Inno.

C'est un CEO belge, Olivier Van den Bossche, qui se trouve à la tête de Galeria Kaufhof, qui compte quelque 21.500 collaborateurs.

A cela s'ajoutent différents centres de logistiques, entrepôts et le siège de Galeria Kaufhof à Cologne.

Metro, qui a décidé de se concentrer sur ses autres piliers, les hypermarchés de gros Metro Cash & Carry, les chaînes d'électronique Saturn et Media Markt et les supermarchés Real, espère retirer de la vente de Kaufhof un effet positif sur son résultat opérationnel Ebit d'environ 700 millions d'euros.

Sous la bannière Saks Fith Avenue?

Une fois la vente bouclée, ce qui est attendu par les deux groupes pour le troisième trimestre 2015, celle-ci doit aussi apporter au groupe allemand 1,6 milliard d'euros de flux de trésorerie et réduire sa dette de 2,7 milliards d'euros.

Hudson's Bay, érigé en 1670, veut essayer d'introduire en Allemagne et en Belgique les magasins sous la bannière Saks Fith Avenue.

Une fois Kaufhof intégré, Hudson's Bay comptera 464 magasins dans le monde, avec quelque 9 milliards d'euros de chiffre d'affaires, dont 44% générés aux Etats-Unis et 31% en Allemagne.

"Pas de panique dans l'état actuel des choses"

Les syndicats accueillent la revente de Galeria Inno au groupe canadien Hudson's Bay avec "calme". Lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire organisé lundi matin, la direction aurait assuré aux représentants des travailleurs que la revente serait sans conséquence sur l'emploi. Selon les syndicats, ni le nom ni la marque ne devraient changer cette année.

"L'enseigne se porte bien en Belgique, nous n'avons donc pas de raisons de paniquer dans l'état actuel des choses", indique Myriam Delmée, vice-présidente du SETCa.

"Des mini-restructurations ont eu lieu ces dernières années, ramenant le nombre de travailleurs au plus bas. Les magasins ne pourront pas fonctionner avec moins de personnel", explique Xavier Muls, secrétaire permanent CGSLB, pour qui il n'y a par conséquent rien à craindre dans l'immédiat.

Lors du conseil d'entreprise, les syndicats ont appris que la Belgique représente 2% du marché mondial de Hudson's Bay, propriétaire du grand magasin new-yorkais Saks Fifth Avenue. "Leurs magasins ressemblent à l'Inno et le groupe est fort en e-commerce", poursuit Xavier Muls, qui se demande si Hudson's Bay continuera à développer les magasins belges ou misera davantage sur la vente en ligne.

"On nous a assuré que l'emploi serait protégé et que les relations avec les partenaires sociaux ne changeraient pas", relève Jalil Bourhidane, permanent CNE Commerce pour l'Inno. "Nous attendons de faire connaissance avec la nouvelle direction et resterons attentifs à l'emploi en Belgique". Entre 1.500 et 2.000 personnes travaillent pour Galeria Inno, selon les syndicats.

En savoir plus sur:

Nos partenaires