Un million de voitures hybrides vendues par Toyota, une première

17/04/13 à 15:38 - Mise à jour à 15:38

Source: Trends-Tendances

Le premier constructeur d'automobiles mondial, Toyota, a annoncé mercredi avoir vendu plus d'un million de voitures hybrides lors de la seule année 2012, un but qu'il atteint pour la première fois.

Un million de voitures hybrides vendues par Toyota, une première

Le groupe japonais a expliqué avoir écoulé 1,219 million de véhicules hybrides (à essence et électricité), en partie grâce au succès mondial confirmé de sa gamme vedette Prius et à la réussite au Japon de sa nouvelle venue, l'Aqua ("Prius c" en Amérique du Nord).

Il a précisé que les véhicules hybrides avaient représenté 14% de ses ventes d'automobiles dans le monde en 2012, une proportion qui a atteint 40% sur le marché japonais où ces voitures se sont peu à peu imposées et ont bénéficié de subventions publiques à l'achat.

Les modèles hybrides disposent d'un moteur classique à essence mais embarquent, en plus, un autre moteur, électrique, alimenté par une batterie qui se recharge lorsque le véhicule roule, freine ou descend une côte. Le tout permet de réduire sa consommation d'essence.

Un porte-parole de Toyota a précisé à l'AFP que le constructeur visait la vente de 1,25 million de véhicules hybrides en 2013.

"Notre objectif était de dépasser le million d'unité par an. Maintenant que nous y sommes parvenus, nous souhaitons rester au-dessus à l'avenir", a-t-il déclaré, ajoutant que Toyota prévoyait de lancer 18 nouveaux modèles hybrides d'ici à décembre 2015.

Depuis la sortie en 1997 du premier modèle de ce type destiné au marché mondial, la Prius, Toyota a écoulé au total 5,125 millions de véhicules hybrides dont il a commercialisé 21 modèles dans quelque 80 pays.

L'utilisation des hybrides de Toyota a généré une émission de dioxyde de carbone (CO2) inférieure de 34 millions de tonnes à celle qu'auraient produite des voitures à essence classique de même gabarit, et permis une économie de 12 milliards de litre d'essence, a affirmé le groupe basé dans la région de Nagoya (centre du Japon).

Pionnier de la technologie hybride, Toyota mise depuis longtemps sur ces modèles, plus facilement commercialisables dans l'immédiat que les véhicules électriques, en partie parce que les modèles électriques nécessitent des infrastructures de recharge actuellement peu développées.

Chute de 10,2% des ventes de voitures neuves dans l'UE en mars

Par ailleurs, on apprend de l'Association européenne des constructeurs automobiles (Acea) que les immatriculations de voitures neuves ont chuté de 10,2% en mars dans les pays de l'Union européenne, enregistrant leur 18e mois consécutif de baisse, à 1,307 million d'unités. Les principaux constructeurs automobiles présents sur le marché automobile européen ont vu leurs immatriculations reculer en mars, hormis les marques de prestige, comme l'allemande Mercedes (+0,6%), ou Jaguar (+21,2%).

Parmi les généralistes, l'Italien Fiat a résisté (-0,8%), tandis que l'américain General Motors (-12,8%) et le français PSA (-16,0%) ont vu leurs ventes chuter. L'autre français, Renault, a reculé moins que le marché (-9,6%) grâce à la bonne tenue de sa marque low cost Dacia qui enregistre une hausse de 20,2% de ses ventes sur le mois.

La marque sud-coréenne Kia a enregistré une hausse de 3,7%, alors que sa compatriote Hyundai a reculé de 9,5% sur le marché européen.

Parmi les marchés importants, seul le Royaume-Uni a tiré son épingle du jeu avec une hausse de 5,9% des ventes en mars (+7,4% sur trois mois).

Des contractions du marché de l'automobile neuve ont, en revanche, été enregistrées en mars en France (-16,2%), en Italie (-4,9%), en Allemagne (-17,1%) ou en Espagne (-13,9%). En Belgique, les immatriculations de voitures neuves reculent de 11,4% en mars mais restent stables (+0,5%) sur le premier trimestre.

Sur l'ensemble du trimestre, les immatriculations en Europe, toutes marques confondues, reculent de 9,8%, avec 2,989 millions de véhicules vendus.

Les immatriculations dans les 27 pays de l'UE connaissent un recul continu depuis un an et demi. Elles sont tombées en 2012 à leur plus bas niveau depuis 1995 avec 12,05 millions de voitures vendues.

En savoir plus sur:

Nos partenaires