Un investissement de 40 millions chez la biotech Eurogentec

17/01/18 à 14:40 - Mise à jour à 14:40

Source: Belga

Un investissement de 40 millions d'euros, consistant en la construction et l'aménagement d'un nouveau bâtiment de 3.600 m², va être réalisé d'ici 2020 par Eurogentec, société basée à Seraing et spécialisée dans les produits et services dans les domaines de la génomique et de la protéomique ainsi que dans la production de bio-médicaments et vaccins. Quarante emplois seront créés.

Un investissement de 40 millions chez la biotech Eurogentec

Image d'illustration. © istock

Ce développement, qui à terme doublera la superficie totale des installations pour atteindre près de 10.000 m², confirme la croissance de l'entreprise, qui bat depuis 2010 pavillon japonais. La société a déjà engagé une cinquantaine de nouveaux collaborateurs ces dernières années, a annoncé Lieven Janssens, vice-président exécutif d'Eurogentec.

Cet investissement va également permettre à l'entreprise, actuellement limitée aux phases 1 et 2 d'essais cliniques pour la production de molécules biopharmaceutiques, de développer la phase 3, offrant ainsi une plus grande capacité de fermentation pour produire jusqu'à 500.000 doses de vaccin par lot.

"L'entreprise jouit d'une solide réputation dans le domaine de la production de produits pharmaceutiques d'origine microbienne. Nos techniques brevetées pour la production de plasmides - molécules d'ADN circulaires utilisées dans la thérapie génique et les vaccins - constituent également une porte d'entrée pour les grandes sociétés pharmaceutiques mondiales. Nous détenons d'ailleurs le record du monde de la plus grande quantité de plasmides jamais produit en un seul lot", ajoute Lieven Janssens.

Eurogentec veut également profiter de cette importante avancée pour devenir à terme le premier fournisseur mondial d'outils pour la thérapie génique. L'entreprise sérésienne est entrée récemment dans le secteur des oligonucléotides thérapeutiques et de l'ARN messager, utilisés pour traiter les cancers, les maladies génétiques ou encore le VIH. Elle espère là aussi occuper rapidement la position de leader sur ces deux marchés.

"Nous avons décidé d'investir en Belgique pour être proche de nos clients mais aussi parce que les conditions y sont réunies pour faire progresser l'entreprise grâce à du personnel de qualité et le soutien du gouvernement wallon", a admis Masanobu Sugawara, président de Kaneka Eurogentec.

La Région wallonne a financé pour partie cet investissement de quelque 40 millions d'euros. Pour Pierre-Yves Jeholet, ministre wallon de l'Économie, de l'Emploi, de la Recherche et de l'Innovation, il s'agit d'un projet important qui permet de pérenniser l'activité tout en misant sur la recherche et l'innovation.

Grâce à cet important investissement, Eurogentec mise sur une multiplication par trois de son chiffre d'affaires.

Nos partenaires