Un fabricant de trains miniatures attaque la SNCB en justice

11/10/11 à 10:11 - Mise à jour à 10:11

Source: Trends-Tendances

Classix Trains, un fabricant de trains miniatures va en justice contre la SNCB pour rupture de contrat. Alors qu'il avait un contrat d'exclusivité pour fabriquer des trains miniatures double étage de la SNCB, un concurrent a lui aussi vendu des petits trains identiques, lit-on mardi dans Het Nieuwsblad.

Un fabricant de trains miniatures attaque la SNCB en justice

© classix-trains.com

Matthias Vermeulen de Classix Trains, une société d'Oedelem, comptait sur la vente exclusive de ces mini-M6 double étage pour réaliser un chiffre d'affaires de 250.000 euros. "Ce train est emblématique de notre chemin de fer. Beaucoup d'amateurs de miniatures -ils sont estimés à 25.000- voulaient ce train dans leur collection", a expliqué M. Vermeulen.

Les trains miniatures ont été vendus à partir de juin après trois ans de développement. Mais quelques semaines plus tard, LS Models, une société d'Eupen, a aussi mis ce type d'objet de collection sur le marché. "Cela n'a pas su se faire qu'avec la collaboration de la SNCB. Sur base de photos, on peut en imiter l'apparence mais il faut des plans pour la création et le fonctionnement de ces véhicules", explique le fabricant d'Oedelem.

Chez LS Models, on a précisé que la société possédait les "plans de la SNCB depuis un moment, avant que le contrat ait été signé avec Classix Trains". Pour la SNCB, il s'agit d'une affaire entre deux fabricants.

Trends.be avec Belga

Nos partenaires