Un ex-intermédiaire réclame 28 millions d'euros à Bpost

13/09/10 à 10:08 - Mise à jour à 10:08

Source: Trends-Tendances

Link2Biz a déposé le bilan vendredi dernier. En cause, selon cet intermédiaire : les manoeuvres de Bpost, qui accordait de meilleurs tarifs à des concurrents, n'a informé Link2Biz que très tard des nouveaux tarifs, et a tenté de lui soutirer une liste de ses clients. Bpost est prête à répliquer.

Un ex-intermédiaire réclame 28 millions d'euros à Bpost

© Belga

Link2Biz International, qui a déposé son bilan vendredi, conteste le monopole de Bpost et lui réclame près de 28 millions d'euros de dommages et intérêts devant le tribunal de commerce de Bruxelles, affirme le quotidien L'Echo dans son édition de samedi.

Cet intermédiaire actif sur le marché du courrier postal regroupe des envois postaux à envoyer par ce qui s'appelait encore La Poste, qui octroie des tarifs préférentiels à ses intermédiaires. En janvier 2009, Link2Biz s'est rendu compte que certains de ces concurrents, à service égal, bénéficiaient de tarifs plus avantageux.

Six mois plus tard, La Poste a tenté de résilier la convention régissant les tarifs préférentiels de Link2Biz. Selon cet intermédiaire, la Poste n'a maintenu ses tarifs préférentiels qu'à la suite de la menace d'une plainte devant le Conseil de la concurrence.

Link2Biz affirme qu'au début de cette année, il n'a été informé que fort tard du nouveau programme de tarification de La Poste, ce qui l'a empêché de développer des actions commerciales vis-à-vis de ses clients.

En février, La Poste a demandé à Link2Biz de lui communiquer une liste de ses clients et des volumes à transporter, ce que Link2Biz a considéré comme une violation du secret professionnel. Elle a refusé de s'exécuter. Le conflit s'est envenimé, au point de déboucher sur le dépôt de bilan de Link2Biz qui réclame plus de 27,8 millions d'euros de dommages et intérêts à La Poste.

Vendredi, La Poste, devenue fin juin "Bpost", a fait avoir qu'elle pourrait apporter des réponses à tous les arguments de Link2biz.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires