Un coup de massue pour le personnel de Douwe Egberts, selon les syndicats

15/09/16 à 12:38 - Mise à jour à 12:38

Source: Belga

(Belga) L'arrêt de la production de café Douwe Egberts sur le site de Grimbergen, annoncé jeudi, est un coup de massue pour le personnel, selon le secrétaire syndical Luc Debaets (ACV). "La décision n'est pas une complète surprise vu les nombreux efforts qui ont été demandés aux travailleurs au cours des dernières années afin d'augmenter la rentabilité."

L'entreprise néerlandaise Jacobs Douwe Egberts a annoncé sa volonté pendant un conseil d'entreprise extraordinaire. Les travailleurs, informés peu après, ont été "très, très déçus", selon M. Debaets. Mi-2014, l'entreprise avait déjà décidé d'abolir les équipes du week-end, ce qui avait entraîné la perte d'environ 80 emplois, se rappelle-t-il. La fermeture du site de production de Grimbergen menace 274 emplois sur 464. Parmi eux, 159 ouvriers et 115 employés. La production de café sera répartie dans d'autres usines pour l'instant indéterminées. Direction et syndicats démarreront la phase d'information et de consultation lundi dans le cadre de la loi Renault qui régit les licenciements collectifs en Belgique. "Nous tenterons de sauver ce qui pourra l'être. Cela ne sera absolument pas facile, mais nous allons essayer de convaincre la direction de retirer sa décision. Si cela ne fonctionne pas, nous tenterons de négocier un bon plan social pour les travailleurs qui seront licenciés", a expliqué M. Debaets. Les travailleurs peuvent rester chez eux jeudi et vendredi. La production sur le site ne reprendra que lundi, jour durant lequel une assemblée du personnel aura également lieu. (Belga)

Nos partenaires