Un budget de 130 millions prévu pour la reconversion du site de Carsid à Charleroi

13/12/13 à 14:48 - Mise à jour à 14:48

Source: Trends-Tendances

Un budget de 130 millions d'euros, dans le cadre d'un partenariat public-privé entre la Région wallonne et la société Duferco, est disponible pour la reconversion du site sidérurgique de Carsid, étendu sur 104 hectares sur la "Porte Ouest" de Charleroi, a-t-on appris vendredi au cours d'une conférence de presse.

Un budget de 130 millions prévu pour la reconversion du site de Carsid à Charleroi

© Belga Picture

"On avance dans un projet extrêmement important pour l'avenir de Charleroi sur le plan économique et sur le plan de la reconfiguration du visage de la ville. C'est l'aboutissement d'une négociation qui a commencé il y a six ans", s'est réjoui le bourgmestre de Charleroi, Paul Magnette, rappelant que la zone en question, dont l'occupation industrielle remonte à 1834 avec les usines de la Providence, est un des sites industriels historiques les plus importants à ne pas encore avoir été réaffecté.

Le partenariat conclu entre la Région wallonne et Duferco prévoit la mise à disposition par chacun des partenaires d'une enveloppe de 65 millions d'euros. Le projet de reconversion consiste en une zone de 66 hectares destinée à l'implantation d'un parc de PME, une zone de 9 hectares dédiée à un pôle de recylage et d'économie circulaire ainsi qu'un espace de 29 hectares, situés entre les usines Thy-Marcinelle et Industeel, qui conservera des activités purement industrielles.

De son côté, le ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt, a souligné "l'effort considérable" consenti par la Région wallonne et la volonté forte "de donner de l'activité économique et de l'emploi".

L'enveloppe disponible pour la réhabilitation s'ajoute à un fonds d'investissement, doté de 50 millions d'euros et dont l'objectif est de créer de l'activité économique et de l'emploi dans la région de Charleroi. Le site de Carsid comporte notamment une cokerie, un haut-fourneau et une aciérie qui avaient été mis à l'arrêt par Duferco à la suite de la crise économique de 2008. Les premiers travaux d'assainissement "visuel" débuteront dès le 6 janvier 2014.

En savoir plus sur:

Nos partenaires