Un Belge sur trois envisage d'acheter une hybride

19/01/11 à 12:44 - Mise à jour à 12:44

Source: Trends-Tendances

74 % des Belges considèrent la voiture traditionnelle comme la 3e source principale du réchauffement climatique, selon une enquête du consultant Altran. 32 % des sondés seraient prêts à passer à une motorisation hybride, contre 22 % pour l'électrique.

Un Belge sur trois envisage d'acheter une hybride

A l'occasion de la 89e édition du Salon de l'auto, Altran, leader du conseil en technologie et en innovation, dévoile les chiffres singuliers d'une enquête portant sur l'approche des Belges en matière de technologie et d'environnement.

74 % des 500 Belges sondés par Belga-Ivox considèrent la voiture traditionnelle comme la troisième source principale du réchauffement climatique. Bien plus que les femmes (43 % d'entre elles), les hommes (63 % des répondants masculins) sont convaincus que les combustibles fossiles sont l'un des agents déterminants du réchauffement climatique.

Seules l'industrie (86 %) et la déforestation (80 %) sont perçues comme des causes plus importantes du réchauffement climatique que la voiture. Aux 4e et 5e places apparaissent respectivement la consommation énergétique des sociétés (64 %) et l'évolution naturelle du climat (62 %), alors qu'un Belge sur cinq estime que notre consommation de viande a également un impact extrêmement négatif sur l'environnement.

32 % des sondés seraient prêts à passer à l'hybride, 22 % à l'électrique

Pas moins de 32 % du groupe-test envisagent ainsi d'acheter une voiture hybride, tandis que 22 % se déclare prêt à opter pour un modèle électrique.

Plus de la moitié des répondants estiment que, d'ici 2020, l'électricité (69 %) et le biocarburant (61 %) auront remplacé le carburant traditionnel. 40 % du groupe sondé pense par ailleurs qu'il sera possible, dans 10 ans, de conduire une voiture à hydrogène. En outre, 44 % (53 % des femmes contre seulement 35 % des hommes) opteraient pour une voiture fonctionnant à l'énergie solaire.

Trends.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires