UBS et Credit Suisse pourraient supprimer plusieurs milliers d'emplois

14/07/11 à 10:40 - Mise à jour à 10:40

Source: Trends-Tendances

Les deux premières banques helvétiques UBS et Credit Suisse pourraient supprimer plusieurs milliers d'emplois en raison de la mauvaise situation sur les marchés et pour maîtriser leurs coûts qui ont fortement augmenté, a rapporté jeudi la presse helvétique.

UBS et Credit Suisse pourraient supprimer plusieurs milliers d'emplois

© Image Globe / WALTER BIERI

UBS prévoit ainsi de couper 5.000 postes et d'économiser 1 milliard de francs suisses (864,1 millions d'euros), a précisé le quotidien Tages-Anzeiger citant des sources proches du dossier.

La raison de ce tour de vis chez le numéro un bancaire suisse sont principalement les coûts du personnel qui ont augmenté de 11%, alors que le groupe a déjà supprimé 10.000 postes, poursuit le journal.

Après la crise financière de 2008, où UBS a frôlé la faillite, l'établissement a dû relever de 30% en moyenne, et jusqu'à 50% dans la banque d'affaires, les salaires pour attirer les meilleurs banquiers, souligne le Tages-Anzeiger.

Credit Suisse prévoit pour sa part de supprimer environ 1.000 emplois et d'économiser 1,2 milliard de francs suisses, selon l'hebdomadaire économique Handelszeitung.

Les deux banques, contactées par l'AFP, ont refusé de commenter ces informations.

Le responsable de la division gestion de fortune d'UBS, Jürg Zeltner, avait pourtant indiqué le 6 juillet que l'établissement devait maîtriser les coûts dans cette branche, considérée comme étant son coeur de métier, face à un environnement économique difficile.

UBS et Credit Suisse doivent respectivement publier leurs résultats trimestriels le 26 et le 28 juillet et pourraient alors dévoiler des coupures dans leurs effectifs et leurs dépenses.

Plusieurs banques dans le monde ont déjà annoncé des suppressions d'emplois pour faire face à une situation globalement difficile sur les marchés.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires